Deux amis, lillois et rouennais, écrivent le Dico des mots qui n'existent pas... et qu'on utilise quand même

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall
© France TV

Savez-vous ce qu'est un Premier-ministrable ? Ce que veut dire Zlataner ? Ou ce qu'est la Berlusconisation ou la Dédiabolisation ? Vous le pensez car vous utilisez peut-être ces mots qui ne sont dans aucun dictionnaire sauf dans celui d'Olivier Talon et Gilles Vervisch...

Gilles Vervisch et Olivier Talon se rencontrent il y a plus de 20 ans en classe de 3e à Rouen. Le premier se destinera à la philosophie, il est aujourd'hui professeur agrégé, le second aux sciences, il est docteur en chimie et a été "adopté" par la région (à Lille) voici sept ans. 

De leur passé sur les bancs du collège, les deux hommes garderont un état d'esprit, celui du blog Umour et Pensées qu'ils animent aujourd'hui tous les deux.

L'histoire de ce Dico maintenant, est c'est celle d'un malentendu à propos du verbe revouloir. Existait-il il y a cinq ans quand a débuté la discussion entre les deux amis ? L'un était persuadé que oui l'autre que non. Vérification en rentrant à la maison, puis, idée d'en faire une rubrique dans leur blog sur ces mots que l'on emploie mais qui n'existent pas dans le dictionnaire.

La rubrique s'est étendue. Aujourd'hui elle est devenue livre : 288 pages pour décortiquer 200 mots venus de l'Anglais pour la plupart, ou de l'imagination des journalistes ou encore de dérivations mercatiques. 

Et le succès vient. Réimprimé au moins une fois, le Dico est un ouvrage qui traduit à la fois une vitalité de la langue française mais aussi une certaine dépendance de l'Anglais.

"Ce qui m'agace, explique Olivier Talon, c'est lorsque, dans une sphère professionnelle on emploie des anglicismes comme la "deadline" alors que le mot français échéance, existe."

Le Dico des mots qui n'existent pas... et qu'on utilise quand même

28 mars 2013
12,90 euros
288 pages

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.