Cet article date de plus de 8 ans

Le maire de Roubaix dépose plainte contre un homme qui a déclaré vouloir envoyer "les Roms à Auschwitz"

Au cours d'une réunion publique sur l'aménagement d'un camp de Roms à Roubaix, un homme avait affirmé qu'il fallait "les envoyer à Auschwitz". Le maire Pierre Dubois a annoncé dimanche qu'il avait décidé de porter plainte pour incitation à la haine raciale. 
Pierre Dubois, maire de Roubaix, en novembre 2012.
Pierre Dubois, maire de Roubaix, en novembre 2012. © MAXPPP
C'est 10 jours après la réunion que le maire de Roubaix a annoncé avoir porté plainte. Ce dimanche, au cours de la fête de l'Amitié, il l'a affirmé officiellement en public. "J'ai préféré attendre la fête de l'Amitié, la convergence était très symbolique", affirme Pierre Dubois dans La Voix du Nord

Cette plainte pour incitation à la haine raciale vise un homme qui, au cours d’une réunion publique à Roubaix concernant l'implantation d’un camp provisoire pour des familles roms, avait dit : "Il faut les envoyer à Auschwitz". Un autre avait également parlé de les "les éradiquer comme de la vermine". 

Ce soir-là, le maire de Roubaix n’avait pas réagi immédiatament mais la réunion avait été tendue. Sur son blog, il avait tout de même écrit quelques jours plus tard à propos de cette réunion publique : "Il fallait du courage pour aborder ce sujet devant les riverains et affronter leurs craintes, qui n’excusent pas des propos haineux d’un autre temps et totalement inadmissibles." Les habitants du quartier s'étaient également désolidarisés complètement de ces propos.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roms