Cet article date de plus de 7 ans

La stèle du Chevalier de la Barre à Abbeville a été vandalisée

Deux croix et un coeur surmonté d'une croix, emblème de Civitas, ont été dessinées à la peinture noire sur ce symbole de la lutte pour la laïcité, érigé en 1907 à la mémoire du Chevalier de la Barre. Ces dégradations ont été découvertes vendredi soir. Une plainte a été déposée par la mairie.
© France 3 Picardie / Jean-Pierre Rey
Par ailleurs, la vitrine du local du Parti socialiste à Abbeville a été la cible de projectiles, a indiqué Jean-François Cocquet, adjoint au maire PS d'Abbeville. Mais il est encore trop tôt pour faire le lien entre les deux affaires.

Le Chevalier de la Barre avait été torturé et décapité en 1766 à Abbeville à l'âge de 19 ans pour avoir refusé de saluer une procession religieuse. Il avait été soutenu par Voltaire.

© France 3 Picardie / Jean-Pierre Rey


 

Sur la face arrière de la stèle, un coeur surmonté d'une croix, symbole de Civitas, a été peint à la bombe.
Sur la face arrière de la stèle, un coeur surmonté d'une croix, symbole de Civitas, a été peint à la bombe. © France 3 Picardie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers