Cet article date de plus de 7 ans

Le Festival de la Côte d'Opale voit sa subvention régionale réduite de 50.000 euros

Sur un budget global de 850.000 euros, en baisse ces dernières années, les festivals de la Côte d'Opale et Tendances qui ont lieu dans le Boulonnais, voient leur subvention de la Région baisser de 50.000 euros. 
BB Brunes au Festival 2013 de la Côte d'Opale
BB Brunes au Festival 2013 de la Côte d'Opale © Mores
Patrick Dréhan est dépité au téléphone. Directeur des festivals de la Côte d'Opale et de Tendances, festival de jazz du mois de novembre sur le littoral, il regrette cette décision de la Région et se voit contraint d'envisager, la mort dans l'âme, l'annulation de ce qui n'a pas encore été confirmé pour le festival Tendances 2013.

"50.000 euros, c'est énorme... La masse artistique de Tendances est de 80.000 euros (...) Je ne veux pas dramatiser, je n'ai pas envie de paniquer, j'ai envie de rester sur l'édition du festival de la Côte d'Opale très réussie cette année" (...)

Recours gracieux des organisateurs, la dernière chance


N'empêche, la nouvelle de la baisse de 50.000 euros de la subvention du Conseil Régional, qui passerait ainsi de 300.000 à 250.000 pourrait porter un coup sérieux aux deux festivals.

D'autant que le budget global des deux festivals se réduit de manière inquiétante pour le directeur : "En 2011, le budget était de 1,150 million d'euros, en passant à 800.000 euros en 2013, on changerait nettement de dimension. Nous allons tenter un recours gracieux, c'est une procédure administrative demandant le réexamen de notre demande à l'aune de ce que nous avons fait". 

Dans ce cas, les organisateurs auront une dernière chance de voir cette baisse de subvention annulée. 

Repères
Le festival de la Côte d'Opale représente en 2013 : 12.000 spectateurs avec un taux de remplissage des salles de 80%. Certes, par le passé, le festival avait davantage de spectateurs : 22.000 en 2011 par exemple, mais les budgets ont chuté explique Patrick Dréhan qui remarque que le festival se produisait avant de Dunkerque à Berck alors qu'aujourd'hui il reste dans le Boulonnais, où la plus grande salle est de 1.800 places. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival musique