Cinéma : l'avocat Eric Dupond-Moretti, acteur (1er rôle) dans un court-métrage

Eric Dupond-Moretti sur le tournage de "Nos violences". / © Hugues Lawson Body
Eric Dupond-Moretti sur le tournage de "Nos violences". / © Hugues Lawson Body

Le célèbre avocat pénaliste lillois Eric Dupond-Moretti s'est peut-être lancé cet été dans une nouvelle carrière : acteur de cinéma. Il joue le 1er rôle dans une court-métrage intitulé "Vos violences". 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Il joue le rôle d'un avocat. Mais cette fois, c'est une fiction. Eric Dupond-Moretti est pour la première fois acteur dans un film. Un court-métrage intitulé "Vos violences" et qui a été tourné cet été. 

"A l'origine, de ce projet, il y a un avocat, un ténor du barreau, l'un des meilleurs pénalistes de sa génération, Eric Dupond-Moretti, raconte le jeune réalisateur Antoine Raimbault. J'ai eu l'honneur de le suivre de très près lors d'un procès. Et depuis, une relation d'amitié et de confiance et nous lie. c'est pour lui que j'ai écrit ce court-métrage. Il a accepté de jouer le rôle principal. Je suis persuadé qu'il saura défendre un personnage avec ses tripes comme il sait défendre ses clients."

Le synopsis

Un père et sa fille font les frais d’une brutale agression. Avocat de métier, la présomption d’innocence chevillée au corps, le père (Eric Dupond-Moretti) se retrouve pour la première fois de sa vie au cœur d’une procédure judiciaire en tant que victime. Un suspect est rapidement arrêté, qu’il faut identifier. Mais le père n’a rien vu et refuse de jouer le jeu de la police. Pourtant, il a tant besoin de savoir. Dans la tourmente, un combat intérieur s’engage. Mais qui, du père dans la douleur ou de l’avocat cramponné à ses valeurs, finira par l’emporter ?

Dans cette vidéo, le synopsis est raconté par le réalisateur sur des dessins des différentes scènes. On y entend Eric Dupond-Moretti dire quelques répliques du film. 

bandeannoncedupond


Dans La Voix du Nord, Eric Dupond-Moretti raconte avoir apprécié cette expérience d'acteur : "C'est vrai qu'aux Assises, on se saisit de l'émotion, de la vie du client. Mais ici, c'est mille fois plus intense (...) la scène d'après l'agression, où je trouve ma gamine, on l'a faite dix fois. Dix fois, je l'ai terminé en larmes."

 / © Hugues Lawson Body
/ © Hugues Lawson Body


Slimane Dazi, Johan Libéreau ou Gabrielle Lazure complètent le casting de ce court-métrage qui sortira en 2014. Le tournage, qui a eu lieu en région parisienne, est terminé. Le montage a commencé. 

L'ensemble est financé par une souscription lancé sur Internet via le site Kisskissbankbank. Tout le monde peut souscrire pour aider le projet à se réaliser. 110 contributeurs ont déjà apporté plus de 9000 €. Le réalisateur espère atteindre 12000 € notamment pour acquérir les droits d'une chanson de Barbara (Perlimpimpim) qui pourrait alors apparaître dans le film. "Pour qui, comment, quand et pourquoi ? Contre qui ? Comment ? Contre quoi ? C'en est assez de vos violences..." Des paroles qui collent bien au scénario du court-métrage et qu'Eric Dupond-Moretti citerait régulièrement dans ses plaidoiries. 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus