Lacroix-Saint-Ouen (60): 3 skin-heads interpellés après avoir gravement blessé un jeune homme pendant la fête foraine

La rixe a éclaté dans la commune de Lacroix-Saint-Ouen, dans la nuit de samedi à dimanche. Un jeune habitant de la commune a reçu un coup de couteau dans l'aine. Ses jours ne sont pas en danger. Les trois hommes interpellés seront déférés ce lundi devant un juge d'instruction.

Parmi les trois hommes qui se revendiquent de la mouvance skin-head, l'un a poignardé
un jeune homme de la commune âgé d'une vingtaine d'années qui se trouvait dans
un café avec sa compagne, le blessant gravement à l'aine, mais ses jours ne sont
pas en danger.
L'auteur du coup de couteau a ensuite quitté les lieux de l'agression, avec son
frère, qui a foncé en voiture dans la fête foraine, endommageant trois manèges
avant de tenter d'écraser des amis de la victime, sans arriver à ses fins, selon
une source proche de l'enquête.
"La voiture a été stoppée par des barrières de sécurité qui ont très bien résisté",
a expliqué le maire, soulagé.
Les trois hommes interpellés ont déclaré appartenir à la mouvance skin-head, mais
pas une frange raciste ou extrémiste, selon une source proche de l'enquête, qui
explique qu'"ils prônent les 3 B (Baise, boisson, baston)".
Les trois interpellés, âgés de 20 à 24 ans, avaient bu chacun plus de 20 canettes
de bière, avec du whisky, avant les faits.
Compte tenu de leur état, les auditions n'ont pas pu débuté avant dimanche après-midi.
Selon les premiers éléments de l'enquête, outre l'alcool, le refus de la victime
de donner un renseignement à ses agresseurs aurait été l'élément déclencheur de
la bagarre, mais le motif restait encore très flou, dimanche en début de soirée.
Les trois interpellés devraient être déférés lundi devant un juge d'instruction
de Compiègne.
Quelque 35 gendarmes ont dû intervenir pour faire revenir le calme dans la fête
foraine, qui se tient tous les ans dans cette commune habituellement très tranquille.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter