Calais : évacuation d'un squat de migrants

Ce jeudi matin, à Calais alors que le squat vient d'être démantelé. / © MAXPPP
Ce jeudi matin, à Calais alors que le squat vient d'être démantelé. / © MAXPPP

Environ 90 migrants ont été évacués jeudi matin d'un squat à Calais (Pas-de-Calais), dans le calme et sans aucune interpellation. 

Par AFP

L'évacuation du squat de la rue Mouron à Calais, surnommé la "Beer House" (maison de la bière), s'est déroulée vers 9H30. Il y avait à peu près 50 Africains et 40 Syriens, a indiqué sur place le sous-préfet de Calais, Alain Gérard.

Des solutions d'hébergement ont été proposées mais aucune n'a été acceptée car les migrants souhaitent tous passer la frontière pour aller en Angleterre, a indiqué le sous-préfet. Pour le sous-préfet, l'opération d'évacuation répondait surtout à un impératif de sécurité. Le hangar, divisé en deux grands espaces, l'un servant de pièce de vie, l'autre jonché de détritus, était dans l'ensemble très dégradé.

Treize associations, craignant l'évacuation du squat pour ce jeudi, avaient écrit au préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, et au sous-préfet de Calais pour les "alerter sur la situation de la +Beer House+", avait indiqué mercredi à l'AFP une représentante de Médecins du monde.
"Il faut une concertation pour anticiper ces expulsions et trouver de réelles solutions d'hébergement pour ces personnes qui sont déjà depuis quelques mois dans ce hangar en train de survivre dans des conditions ultra-précaires", avait ajouté Cécile Bossy.

Les migrants étaient encore environ 150 dans le squat mercredi, selon la représentante de Médecins du monde. Une cinquantaine de policiers de la sécurité publique ont été mobilisés lors de cette intervention, filmée en partie par La Voix du Nord. 

##fr3r_https_disabled##
videosqaut0609

 

Sur le même sujet

Les gens des Hauts : Tourcoing, la ville aux mille visages

Les + Lus