Roubaix, Tourcoing : le ras-le-bol des policiers qui dénoncent un manque de moyens

Les policiers du commissariat de Tourcoing ont symboliquement arrêté de travailler durant 15 minutes jeudi dernier pour protester contre le manque chronique de moyens matériels dans les commissariats. Voitures, papier... Les forces de l'ordre expliquent qu'elles travaillent avec le "système D".

De nombreux véhicules de police sont immobilisés, en attente de réparation.
De nombreux véhicules de police sont immobilisés, en attente de réparation. © F3
Les gardiens de la paix des commissariats de Tourcoing, Roubaix, et même Dunkerque expriment publiquement leur mécontentement depuis quelques jours, dénonçant un manque cruel de moyens matériels mener à bien leurs missions. 

Par exemple, 30% du parc automobile du commissariat de Roubaix est immobilisé, en attente de réparation. Même chose pour 40% du parc tourcquennois ! 

Les agents de la force publique en sont même à se plaindre du manque de papier dans les bureaux ! Les syndicats estiment que les policiers aujourd'hui dans certains secteurs du Nord ne sont "plus réactifs, moins performants" et qu'on ne leur "donne plus les moyens de travailler" !

Voyez ci-dessous le reportage de Fanny Bouteiller et Mustafa Mohammad :

durée de la vidéo: 01 min 44
Le ras-le-bol des policiers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter