Affaire Clélia : 20 ans de prison requis contre Julien Sailly

Publié le Mis à jour le

L'avocat général a requis 20 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Julien Sailly, soupçonné du meurtre de Clélia Médina, à Lambersart en 2008. Cet après-midi, place aux plaidoiries des avocats du jeune homme.

Julien Sailly, agé de 24 ans aujourd'hui, a déjà été condamné en première instance à Douai à 20 ans de prison. C'est la même peine qu'a requis l'avocat général Luc Frémiot ce vendredi.

Au cours de son réquisitoire, l'avocat général a affirmé qu'il n'avait pas le moindre doute sur la culpabilité de Julien Sailly. Selon lui, cela colle avec sa personnalité, impulsive, violente parfois : « Je ne suis pas face à un assassin. Qui a planifié, décidé de tuer cette nuit-là. Je suis face à quelqu’un qui a pété les plombs. » 

Cela colle aussi avec le scénario de la soirée : une violente dispute avec Clélia en présence d'une amie. Puis les deux, Julien et Clélia, se retrouvent seuls. Selon Luc Frémiot, Julien aurait alors étranglé Clélia puis emmené le corps au bord de la Deûle, la transportant dans le coffre et aurait alors l'idée de lui donner des coups de cric. « J’ai la conviction, Monsieur, que c’est comme cela que ça s’est passé. », a indiqué Luc Frémiot

Les échanges téléphoniques, les constatations du médecin légiste, l'absence d'activité du téléphone pendant 9 minutes (moment au cours duquel Julien Sailly aurait commis son crime) : autant d'éléments qui vont aussi, selon l'avocat général, dans le sens de la culpabilité du jeune homme. 

Ce vendredi après-midi, place aux plaidoiries des avocats de Julien Sailly. Le verdict de la cour d'Assises du Pas-de-Calais est attendu dans la soirée.