Transpole : une fraude record

© Wikimédia
© Wikimédia

Avec 17 % de fraudeurs sur ses lignes, Transpole atteint des sommets. En tout, sur une année c'est 9 millions d'euros qui sont ainsi perdus. Le nouveau directeur annonce un nouveau plan de sensibilisation pour faire tomber ce chiffre à 9%

Par Hélène Tonneillier

Voyager sans ticket ou même ne pas renouveler son abonnement, tout cela a un coût. Transpole estime que 29 bus pourraient être achetés avec cet argent, chaque année. En fait, ce serait près d'un voyageur sur deux qui, occasionnellement, fraudent.

Le nouveau directeur général Gilles Fargier entend en faire une "préoccupation majeure pour 2014". Il estime que "la politique tarifaire lilloise est assez basse", comparée à celle d'autres grandes métropoles, avec un ticket à 1.50 euros et l'existence du ticket ZAP - unique en France.

Une mutuelle des fraudeurs


Mais tous les usagers ne l'entendent pas ainsi. Certains se sont organisés et ont créé la "mutuelle des fraudeurs". Le principe ? Chacun verse une cotisation à la "mutuelle" et celle-ci prend en charge vos amendes lorsque vous vous faîtes arrêter. En attendant vous ne payez ni ticket, ni abonnement. L'association entend ainsi remettre en question la politique de transports en commun, réclamant la gratuité dans les transports au moins pour certaines catégorie de passagers ( étudiants, retraités, allocataires RSA...). Pas sûr que cela fasse fléchir le nouveau directeur...

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus