• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Arc International ne devrait pas licencier en 2014

© France 3
© France 3

Le groupe français Arc International, leader mondial des arts de la table, en difficulté, ne devrait néanmoins pas licencier en 2014, a-t-on appris jeudi de sources syndicales.

Par Emmanuel Magdelaine

"Ils (la direction, NDLR) ne vont pas toucher aux salaires et ils n'envisagent pas de licenciements pour 2014", a déclaré à l'AFP Guy Foube, élu du CE Unsa (syndicat autonome) à l'issue d'un comité d'entreprise ordinaire en présence du nouveau président du directoire, Patrick Puy, venu présenter sa feuille de route.

La nomination en septembre dernier de M. Puy, dernier PDG du fabricant d'électroménager Moulinex où il avait mis en oeuvre un sévère plan social, avait suscité l'inquiétude des syndicats d'Arc International. "Ils ont maintenu leur position en disant: "On n'a pas les moyens de faire un plan de sauvegarde"", a ajouté M. Foube. "Ils ont l'air de dire que les premières mesures prises, chômage partiel et blocage des investissements, commencent à porter
un peu leurs fruits. Ils ont bon espoir de pouvoir continuer à négocier les prêts et que les banques continuent à nous accompagner
". "Pour le court terme, ça va, on a pratiquement la certitude de passer 2014 correctement", a indiqué de son côté Frédéric Specque, secrétaire (CGT) du CE.

Un plan de départs anticipés ?

"Par contre, il y a deux, trois points qui sont très inquiétants" à plus long terme, a-t-il poursuivi citant "la recherche de capitaux extérieurs (...) a priori
vers des organismes financiers et non des investisseurs industriels
". Il a également évoqué la mise en concurrence du site d'Arques (Pas-de-Calais)
avec les filiales à l'étranger "pour optimiser les coûts" et la volonté de M. Puy de mettre en place "un plan de départs anticipés au nom de l'exposition à l'amiante".

"Pour moi, c'est un PSE déguisé, qui pourrait toucher 1.500 personnes", a assuré le secrétaire du CE. Le chômage partiel (10 jours par mois), "qui touche à peu près tout le monde" depuis novembre, va se poursuivre en décembre, a-t-il expliqué. "Sur le premier semestre 2014, on aura cinq jours de chômage partiel pour tous les métiers supports, la production ne devrait plus chômer en 2014".

M. Foube a confirmé que le plan d'économies envisagé par la direction se situait bien autour de 80 millions d'euros: "C'est à peu près ça, ils ont besoin de 80 millions d'euros par an pour fonctionner".

DMCloud:129347
Arc International ne devrait pas licencier en 2014



Arc International

Basé à Arques, le groupe y emploie environ 5.800 personnes sur un effectif total de près de 12.000 collaborateurs dans le monde. Il exporte ses produits d'arts de la table (assiettes, verres, etc.) dans plus de 160 pays, notamment sous les marques Luminarc, Arcoroc, Cristal d'Arques et Pyrex.

Arc International a réalisé un chiffre d'affaires de 978 millions d'euros en 2012, contre 1,1 milliard en 2011.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus