LOSC-OM : ambiance houleuse autour de l'arrivée de Thauvin et des Marseillais à l'aéroport de Lesquin

Aéroport de Lesquin, ce lundi soir.
Aéroport de Lesquin, ce lundi soir.

Insultes, bagarres, incidents... L'arrivée des joueurs de l'OM et plus particulièrement Thauvin à l'aéroport de Lesquin ce lundi soir avant le match de Ligue 1 face au LOSC demain mardi a été houleuse. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Des "supporters" lillois s'étaient donnés rendez-vous (10 à 20 personnes), notamment via les réseaux sociaux, ce lundi soir à l'aéroport de Lesquin. Objectif : faire un accueil particulier à Florian Thauvin, le joueur de l'OM passé furtivement par le LOSC cet été et qui en est parti dans une polémique interminable. 

Arrivé vers 20h10, le joueur marseillais a effectivement été accueilli par des Lillois insultants et agressifs. Une bagarre avec certains supporters de l'OM, présents aux aussi, a éclaté. Heureusement, les forces de l'ordre étaient présentes pour séparer quelques personnes. Selon nos informations, certains joueurs ou membres du staff marseillais seraient également intervenus pour tenter de séparer les intéressés. 

Appel au calme du LOSC

« Une minute de chahut a suivi et des coups ont été échangés entre des supporteurs lillois et des membres du staff de l’OM », a précisé la Préfecture, soulignant toutefois que ces incidents n’étaient pas graves. Un supporter lillois a été placé en garde à vue et interdit de stade pour le match LOSC-OM.

Le LOSC a publié sur son site un communiqué pour appeler ses supporteurs au calme. « Les dirigeants lillois appellent à la raison et demandent à leurs supporters de ne pas sombrer dans un excès d’agressivité stérile à l’encontre d’un adversaire mais plutôt d’afficher plus que jamais le plus grand des soutiens à leur équipe ».

 / ©
/ ©

 

Thauvin

La Préfecture a précisé que la police restait vigilante et poursuivait la sécurisation.

Des forces de l'ordre sont en effet présentes à l'hôtel où l'OM a pris ses quartiers, dans la proche banlieue lilloise. Thauvin a été escorté par trois vigiles à l'intérieur de l'établissement sous une bordée d'insultes, selon des supporters présents sur place.

Plus tôt dans la journée, des supporters de Lille avaient promis un accueil "spécial" à Thauvin, accusé d'avoir "bafoué le blason lillois", mardi soir soir au stade Pierre-Mauroy.
"Pour une fois, le public lillois sera unanime. Tout le monde a été écoeuré, le blason lillois a été bafoué. Il va donc avoir droit à un accueil spécial: une bronca et des insultes", a affirmé Federico Maenza, président des Dogues Virage Est, plus important club de supporteurs du Losc.

"Il aura 40.000 Lillois déchaînés contre lui et on a préparé spécialement un petit répertoire de chansons. Mais cela reste du folklore, on ne va pas tomber dans l'exagération et il ne devrait pas y avoir de débordement. A lui de ne pas mettre de l'huile sur le feu en venant chambrer le kop s'il marque", a poursuivi M. Maenza.

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève au CHU d'Amiens : extrait du JT du 11/10/2019

Les + Lus