• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille Europe : des TGV retardés ce mercredi matin par des individus tentant de monter dans une cabine de queue

Une cabine de queue / © ERIC PIERMONT / AFP
Une cabine de queue / © ERIC PIERMONT / AFP

Six personnes, dont une a été arrêtée par la police, étaient recherchées après avoir tenté de s'introduire dans une cabine de queue où seuls les conducteurs ont l'autorisation de pénétrer. Deux TGV ont accusé des retards de 1h20 et 1h30. Un TER GV a été supprimé, la SNCF va porter plainte. 

Par Emmanuel Pall

La situation est revenue dans l'ordre vers 7h30. Une heure et demie avant, vers 6h00, plusieurs individus - six selon la SNCF qui a d'ores et déjà pu voir les films de vidéosurveillance - avaient mis la pagaille Lille Europe. Nos confrères de La Voix du Nord parlent de personnes sur les voies, la SNCF d'introduction dans une cabine de queue (la locomotive arrière du train en quelque sorte).

D'après le chef de train, les personnes seraient des supporters de l'OM

Conséquences directes : un TGV Lille - Nice retardé d'1h30, un TGV Lille - Montpellier retardé d'1h20 et un TER GV Arras - Lille supprimé. 

D'autres conséquences moindres sont attendues dans la matinée mais la situation est revenue grosso-modo dans l'ordre selon la SNCF vers 7h30. Une plainte va être déposée

Sur le même sujet

Refus de prélèvement ADN : Xavier Mathieu condamné en appel

Les + Lus