Cet article date de plus de 7 ans

Roms de la bourse du travail de Lille : ultimatum du préfet

Les Roms en sursis à la Bourse du Travail de Lille... Après 45 jours d'occupation, la préfecture fixe ses conditions : des solutions de relogement pour la moitié de ces familles à condition que tout le monde évacue les lieux.
© France TV
Les syndicats estiment que l'ultimatum n'est pas acceptable car il ne concernerait que 50 personnes sur les 110 vivant à la bourse du travail. "On nous a fait attendre, attendre pour exercer ce chantage... C'est à dire 52 s'en sortent et les autres à la rue. Ils pourraient reprendre leur caravane mais ils n'ont pas de voitures pour les déplacer...  ", explique Annie Masse Secrétaire Sud-Santé-Sociaux.


La décision est attendue pour mercredi au plus tard. Une décision difficile pour ses familles nombreuses qui ne veulent pas être séparées. Une nouvelle réunion est prévue cet après-midi avec les représentants syndicaux. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roms immigration