Joyeux anniversaire : l'A25 fête ses 40 ans... et ça roule pour elle !

Quarante ans après son inauguration, l'A25 a fait son petit bonhomme de chemin. Elle est devenue l'une des autoroutes les plus fréquentées de France. Et toute une vie économique s'est greffée le long de ses 80 kilomètres. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'était il y a presque 40 ans jour pour jour : le 19 décembre 1973, le dernier tronçon de l'A25 était inauguré. Les travaux de l'autoroute Lille-Dunkerque avait commencé en 1958. 
Depuis, l'autoroute A25 a fait du chemin et désormais chaque jour, 150 000 véhicules la parcourent de long en large. Sur certaines bretelles d'accès, on enregistre même jusqu'à 5 000 véhicules/heures le matin ! L'A25 est devenue l'une des autoroutes les plus fréquentées de France.


Un élément clé de l'économie

En 40 ans, c'est toute une vie économique qui a prospéré le long de l'A25. Car être proche de l'autoroute, c'est bénéficier d'un accès facile et c'est aussi et surtout un endroit stratégique. Certains font donc le choix de s'installer tout près, comme vous le verrez dans le reportage de Jean-Louis Manand et Emmanuel Quinart qui sont aussi allés à la pêche aux archives :


La fin de la gratuité ?

Entre 2004 et 2010, l'A25 a fait l'objet de plusieurs campagnes de rénovation. Mais rien n'y fait ! L'A25 - qui est à la fois un axe touristique et économique - reste l'autoroute des bouchons. Tellement de bouchons qu'on pourrait ces 40 prochaines années passer à 2X3 voies et - hélas - abandonner la gratuité.