Pairi Daiza : pourquoi les pandas sont un investissement coûteux mais rentable ?

En Belgique, Pairi Daiza s'apprête à recevoir ses pandas tout droit venus de Chine. Un investissement colossal - 10 millions d'euros- mais vu l'attente autour de ces animaux le jeu semble en valoir la chandelle.

L'un des deux pandas dans sa cage juste avant son transport vers l'aéroport chinois.
L'un des deux pandas dans sa cage juste avant son transport vers l'aéroport chinois.
Demain dimanche, les Belges recevront à l'aéroport de Bruxelles 2 pandas de 4 ans : Hao Hao (« Gentille » en français) et Xing Hui (« Étoile scintillante »). Deux gros "nounours" très attendus. Ils sont prêtés par la Chine, au parc Parai Daiza pour la somme d'environ 10 millions d'euros. Mais d'après Eric Domb, le patron du parc, interviewé par Le Soir l'investissement sera rentable à court terme. Le parc, coté en bourse, fête ses 20 ans.

L'an dernier, il a accueilli 1.240 million de visiteurs, cette année il table sur 1.350 millions, ajouté à une augmentation du billet d'entrée, le directeur est persuadé de la pertinence de son placement.

Un départ et une arrivée fêtées

En Chine, le départ des deux pandas a été fêté par des enfants déguisés en pandas. L'ambassadeur de Belgique était présent ainisi que le directeur de Pairi Daiza.Là-bas c'est un animal sacré. Du coup, ce sont des soigneurs chinois qui viendront s'occuper d'eux durant les 15 ans du prêt.
durée de la vidéo: 00 min 41
Les pandas en Chine avant leur départ

On attend près de 10 000 personnes à leur arrivée dans le plat pays ce dimanche.

 

durée de la vidéo: 01 min 46
Départ des pandas vers la Belgique

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux