Le Touquet : les grandes marées ont dévoilé l'épave du Socotra, échoué en 1915

Le 26 novembre 1915, un cargo anglais à vapeur de 137 mètres, s'échoue au niveau de l'actuelle thalassothérapie du Touquet. Ces derniers jours et ce matin encore, les restes de l'épave étaient visibles grâce aux grands coefficients de marée.

Parti un mois et demi avant le "naufrage" d'Australie, le Socotra longe la Côte d'Opale pour atteindre sa destination finale, Londres, où il doit livrer balles de laine, balles de peau, tonneaux de vin, médicaments. 



Une petite quarantaine d'hommes sont à bord. Quand soudainement, le cargo se plante dans le sable. L'accident, ayant eu lieu apparemment de nuit, puisque le capitaine déclarera avoir mal interprété les feux du littoral.

Après des tentatives de remorquages vaines, trois jours après le naufrage, une tempête brise la coque du cargo, qui restera en l'état des mois avant que plusieurs démolitions ne soient entreprises. Cible également des exercices de tirs des artilleurs allemands pendant la seconde guerre mondiale - note La Voix du Nord -  l'épave affleure aujourd'hui lors des basses mers aux grands coefficients. 



Accessible à un quart d'heure de marche à pied, il est fortement déconseillé de s'y rendre non accompagné par un guide, au risque de se faire piéger par la montée des eaux.

Bertrand Dupont, horloger à Etaples et pêcheur à pied, nous a prêté ses photographies de l'épave visibles dans la galerie images ci-dessus.