RC Lens au Stade Pierre Mauroy : Seydoux redit non à Martel (même pour deux matchs)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall

L'imbroglio sur l'éventuel accueil du RC Lens dans d'autre(s) stade(s) du Nord Pas-de-Calais pour la saison 2014-2015 continue...  Alors que les Sang et Or devront jouer ailleurs qu'au stade Bollaert Delelis, pour cause de rénovation, les portes du VAFC et du LOSC restent fermées.

La rénovation du stade Bollaert va obliger le RC Lens à trouver un nouveau stade entre 2014 et 2015. Une rénovation indispensable pour accueillir l'Euro 2016. Au départ, cette rénovation devait coûter près de 100 millions d'euros mais le projet a été revu à la baisse. A une condition : que le stade Bollaert soit complètement fermé pendant les travaux, pour une durée d'un an à dix-huit mois.

C'est donc là que les ennuis commencent. Quand cette décision a été prise fin 2012, personne n'a clairement évoqué le "problème". A l'époque, l'important était d'abord de rénover le stade : "On trouvera bien une solution", se disaient sans doute les décideurs dans ce dossier. Un manque de prévoyance qui se paye aujourd'hui à quelques mois du début des travaux qui arrivent en même temps qu'une éventuelle remontée de Lens en Ligue 1.

Vendredi 7 mars, La Voix du Nord, titrait un article "Vers un accord avec Valenciennes", en citant Daniel Percheron, président du Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais. L'article explique également que le président de la Région, avait dans l'élan sollicité à nouveau le président du LOSC, Michel Seydoux pour - si Valenciennes faisait un pas - accueillir un ou deux matches au Stade Pierre Mauroy.

Stadium de Villeneuve d'Ascq ? Stade de France ? Amiens ? Calais ?


Les présidents des deux clubs, VAFC et LOSC, s'étonnent aujourd'hui, dans un autre article de La Voix du Nord des propos de Daniel Percheron :
 
  • Jean-Raymond Legrand, patron du VAFC, réagit en expliquant que ce n'est pas lui qui décide mais les élus de Valenciennes Métropole, lesquels ne se sont toujours pas réunis sur la question. 
  • Michel Seydoux, (décideur pour le Stade Pierre Mauroy) rétorque lui : "Oui c'est vrai Daniel Percheron m'a bien posé la question de l'accueil du RC Lens pour un match ou deux... Mais (...) Je lui ai dit non en long, en large et en travers."
Le dossier de l'accueil du RC Lens au Stade Pierre Mauroy ou au Stade du Hainaut semble donc au point mort. Michel Seydoux propose lui le Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq. Enfin selon lensois.com, le RC Lens songerait à Amiens, Calais mais aussi au Stade de France, en cas de montée en Ligue 1.