Bellewaerde : un Belge va tenter de battre le record du monde "du plus long séjour à bord d'une attraction"

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais web
Sam, devant l'attraction dans laquelle il va passer plus de deux jours.
Sam, devant l'attraction dans laquelle il va passer plus de deux jours. © Bellewaerde

Sam, un Belge de 28 ans, va tenter de rester plus de 50 heures sur le bateau pirate du parc Bellewaerde de Ypres. Un record du monde pour sensibiliser au sort des léopards et...faire une bonne pub au parc !

Plus de deux jours dans un bateau pirate. C'est le défi que s'est lancé Sam, un des webmasters du site internet de Bellewaerde. "En tant que fan de Bellewaerde, je me suis mis en tête de chercher un défi à relever qui soit autre chose qu’une simple visite à Bellewaerde, raconte-t-il sur le site du parc. C’est alors que la participation à une tentative de record du monde est sortie du lot. Une tentative de record du monde qui pour beaucoup semble inaccessible : 50 heures à bord du bateau-pirate, sans s’arrêter, avec de fortes chances d’avoir à lutter contre un mal de mer." Cette tentative aura lieu les 29, 30 avril et 1er mai. 

Bon, Sam aura quand même le droit de manger sur le bateau et d’avoir cinq minutes de pause toutes les heures pour aller aux toilettes ou se reposer. L’actuel record, validé par Guinness book des records, est détenu par un Américain. Il a passé 48h 8 min et 25 sec à bord d’une grande roue à Chicago.

Le défi sera filmé. Et au delà du coup de pub, c'est un moyen selon Bellewaerde de réunir des fonds pour sauver les léopards de l’amour. Des animaux de cette espèce devraient être prochainement accueillis au parc Bellewaerde (il n'en reste qu'une trentaine dans le monde à l’état sauvage). Tous les renseignements sur cet appel au don sur le site du parc.



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.