Villers-Cotterêts (02) : abolition de l'esclavage, une cérémonie malgré tout

Célébrée chaque 10 mai, l'abolition de l'esclavage ne sera pas commémorée par la nouvelle municipalité Front National. Mais les associations antiracistes (Ligue des Droits de l'Homme, MRAP, LICRA) et certains partis politiques ont appelé à un rassemblement ce samedi.

plaque à la mémoire du Général Dumas
plaque à la mémoire du Général Dumas © France Picardie
120 à 150 personnes se sont retrouvées rue du Général-Mangin, devant la maison où est mort le général Dumas, né esclave à Saint-Domingue, et père d’Alexandre Dumas. Une assistance où l'on comptait notamment Madame George Pau-Langevin, ministre des outremersJean-Claude Pruski, ancien maie (PS), Jacques Krabal (PRG), député, plusieurs têtes de listes EELV aux élections européennes, et Claude Ribbe, président de l'association des amis du général Dumas.
durée de la vidéo: 01 min 43
Villers-Cotterêts (02) : abolition de l'esclavage, une cérémonie malgré tout

Pour la première fois depuis 7 ans, la mairie n'organisait pas l'événement. Franck Briffaut, dénonce "l'esprit de culpabilisation et d'auto-flagellation permanente" à propos de cette commémoration.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société