Fusillade au Musée juif à Bruxelles : la police lance un appel à témoins

La police belge lance un appel à la population pour identifier l'auteur de l'attentat qui a fait 4 morts au musée juif de Bruxelles ce samedi. Des images prises par les caméras de surveillance sont diffusées. 

Par avec AFP

Les images diffusées sont issues des caméras de vidéo-surveillance de la ville de Bruxelles. Selon la police belge, l'analyse de ces images a démontré que l'on a affaire à « une personne bien préparée ». 

« Nous demandons au public de bien regarder les images », a déclaré le Parquet.  Voici le texte de l'appel à témoins :

 A la demande du Juge d'instruction, il est demandé à toute personne susceptible d'identifier l'uteur de l'agression mortelle de la rue des Minimes à Bruxelles intervenue ce 24 mai vers 15.50 heures ou disposant d'informations, de prendre contact avec le numéro 0800/30300

L'auteur est de corpulence moyenne, athlétique et se déplace souplement. 

Il portait une casquette de couleur sombre avec un logo clair sur la face avant du côté gauche. Il portait un vêtement de couleur bleue claire avec un logo clair à hauteur de la poitrine du côté gauche, un pantalon de couleur sombre et des chaussures également de couleur sombre avec des semelles claires
(photo couleur)

Il portait en bandoulière un sac de couleur sombre avec logo blanc de petite taille et un autre de type sac de sport également sombre avec logo clair. Il a fait usage d'une arme d'épaule avec crosse pliable de type KALASHNIKOV. 


 / ©
/ ©

Il a pris la fuite à pied en direction de la rue des chandeliers en direction de la rue Haute à BRUXELLES dans le quartier des Marolles où il a été perdu de vue. 

Si vous avez des informations à donner sur les faits relatés, veuillez prendre contact avec les enquêteurs de la Police Fédérale via le numéro de téléphone gratuit : 0800/ 30.300
videobxl1
videobxl2


Rappel des faits en vidéos



fusilladertl2505

fusilladebisrtl

4 morts dans la fusillade

L'attentat contre le Musée juif situé rue des Minimes, à Bruxelles, a fait quatre morts. La personne interpellée samedi en fin de journée, et entendue comme témoin, a été remise en liberté.

Les quatre morts étaient deux Israéliens, une Française, qui était probablement une bénévole, et un Belge de 25 ans, selon les informations du musée. Les deux victimes israéliennes étaient un couple de touristes d'une cinquantaine d'années habitant Tel-Aviv, a précisé le ministère israélien des Affaires étrangères.

Le Congrès juif européen a rappelé que la fusillade s'était produite deux ans après l'affaire "Mohamed Merah", du nom de ce Franco-Algérien qui avait tué quatre Juifs, dont trois enfants, et trois militaires à Toulouse, dans le Sud-Ouest de la France en 2012. "Deux ans après les meurtres sauvages de Toulouse, il s'agit à nouveau d'un exemple de ce à quoi mènent la haine et l'antisémitisme", a-t-il estimé.

Sur le même sujet

Les + Lus