Main Square Festival 2014 : Jack Johnson, qui es-tu ?

Les artistes du Main Square 2014 (18/40). Le chanteur folk américain Jack Johnson jouera le samedi 5 juillet, à 20h05, sur la scène principale du Main Square Festival d'Arras. On vous dit tout sur lui.

Jack Johnson lors de son passage au Bluesfest in Byron Bay (Australie) en avril dernier.
Jack Johnson lors de son passage au Bluesfest in Byron Bay (Australie) en avril dernier. © MaxPPP
Jack Johnson est un chanteur, guitariste, auteur-compositeur, âgé de 39 ans. Il est accompagné lors de ses tournées par trois autres musiciens : Adam Topol (batterie, percussions), Merlo Podlewski (basse) et Zach Gill (piano, percussions, choeurs). Incarnation de la coolitude à l'américaine, surfeur et ardent défenseur de l'environnement, Jack Johnson est devenu en 15 ans de carrière une star majeure de la scène folk/rock internationale.
Jack Johnson I Got You

D'où vient-il ?

Jack Johnson est né et vit encore à Oahu, dans l'archipel américain d'Hawaii.

Fils d'un surfeur professionnel, Jeff Johnson, Jack souhaitait lui aussi faire carrière en domptant les vagues, mais un grave accident survenu sur le célèbre spot de Pipeline lorsqu'il avait 17 ans l'a conduit à prendre un autre chemin, musical celui-ci. Cet accident - qui lui a valu un nez et quelques dents cassés ainsi que 150 points de suture - lui a inspiré une chanson, Drink the Water​ : "I need some air, if I'm going to live through" ("J'ai besoin d'air, si je vais survivre"), "This experience reminds me of a clock that just won't tick" ("Cette expérience me rappelle une pendule qui ne fera plus tic-tac"). Mais Jack Johnson n'a pas pour autant abandonné le surf qu'il continue de pratiquer, comme on peut le voir dans ses clips. Il a même réalisé plusieurs documentaires sur cette discipline.

Jack Johnson surf

Est-ce que ça marche ?

Jack Johnson est une grande star aux Etats-Unis. Ses trois derniers albums - Sleep Through the Static (2008), To the Sea (2010) et From Here to Now to You (2013) - ont tous été n°1 au Billboard. Le chanteur folk est également très populaire en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Grande-Bretagne où ses disques se sont hissés au sommet des charts.

En France, son plus grand succès reste son 4e opus, Sleep Through the Static​, qui a atteint le 6e rang des meilleures ventes d'albums.
 

Quel est son dernier tube ?

Shot Reverse Shot est son dernier single en date.
Jack Johnson Shot Reverse Shot
En France, ses morceaux les plus connus sont sans doute Sitting, Waiting, Wishinget Good People, extraits de son 3e album In Between Dreams (2005).    
JJohnson Sitting Waiting
Jack Johnson Good People

Quelles sont ses influences ?

Parmi les très nombreuses influences qu'il revendique, Jack Johnson cite souvent Bob Dylan, Jimi Hendrix, Radiohead, Otis Redding, Ben Harper, The Beatles, Bob Marley et Neil Young​. Dans la vidéo ci-dessous, on peut le voir reprendre High Tide Or Low Tide de Bob Marley, en compagnie d'une autre de ses idoles, Ben Harper. 
Johnson Harper

On ne l'a pas déjà entendu quelque part ?

En 2006, Jack Johnson a signé la bande-originale du film d'animation Georges le Petit Curieux.
Jack Johnson Upside Down

Une anecdote à son sujet ?

Jack Johnson a créé en 2003, avec son épouse Kim, la Kokua Hawaii Foundation en faveur de l'éducation des enfants hawaiiens à l'environnement. Une part importante des revenus qu'il touche lors de ses tournées sert à la financer. Il organise également chaque année sur l'archipel le Kokua Festival pour lever des fonds. Jack Johnson a créé une autre fondation en 2008, la Johnson Ohana Charitable Foundation, qui mène, elle, des actions internationales pour l'éducation à l'environnement, aux arts et à la musique.
Kokua Hawaii

En live, ça donne quoi ?

Pour vous faire une idée, voici le concert intégral qu'il a donné en 2013 à l'Itunes Festival.
Concert Johnson Itunes

Est-il déjà venu au Main Square ?

Non. C'est la première fois qu'il participe au festival arrageois.

Le verra-t-on ailleurs en France cet été ?

Avant son passage à Arras, Jack Johnson aura donné deux concerts à l'Olympia, à Paris, les 1er et 2 juillet. On le verra ensuite au Festival de Poupet (7 juillet).
Jack Johnson dans le texte : I Got You (2013)
Back when all my little goals seemed so important
Every pot of gold fill and full of distortion
Heaven was a place still in space not in motion
But soon

I got you
I got everything
I’ve got you
I don’t need nothing
More than you
I got everything
I’ve got you

We went walking through the hills
Tryin’ to pretend that we both know
Maybe if we save up
We can build a little home
But then the hell storm came and yelled,
“You need to let go, you’ve got no control. No.”

I got you
I got everything
I’ve got you
I don’t need nothing
More than you
I got everything
I’ve got you

This weight’s too much alone
Some days I can't hold it at all
You take it on for me
When tomorrow’s too much
I’ll carry it all
I’ve got you

And when tomorrow’s too much
I’ll carry it all
I got you

I got you
I got everything
I’ve got you
I don’t need nothing
More than you
I got everything
I’ve got you
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
main square festival festival culture musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter