• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Main Square Festival 2014 : London Grammar, qui êtes-vous ?

London Grammar en concert à Londres, en mars 2014. / © MAXPPP
London Grammar en concert à Londres, en mars 2014. / © MAXPPP

Les artistes du Main Square 2014 (21/40). Le groupe anglais London Grammar jouera le dimanche 6 juillet à 20h30, sur la Greenroom, scène secondaire du Main Square Festival d'Arras. On vous dit tout sur eux.

Par Emmanuel Magdelaine

London Grammar, c'est l'un des gros groupes du moment. A la fois populaire, très diffusé sur les radios FM, et apprécié des critiques. Un seul album à son actif et pour cause, ce groupe anglais n'existe réellement que depuis un an et demi. Une ascension fulgurante pour Hannah Reid (chant), Daniel Rothman (guitare) et Dot Major (claviers). Pop, soul, hip-hop, électronica : impossible de coller une seule étiquette à London Grammar qui aime brouiller les pistes. La voix singulière et cristalline de la chanteuse Hannah Reid, à la fois frêle et puissante, est pour beaucoup dans leur succès. Internet et les réseaux sociaux sont à l'origine de leur succès. Hey now posté sur Youtube fin 2012 a bénéficié d'un énorme bouche à oreille et leur a permis de se faire connaître très rapidement en Europe. 
heynow

D'où viennent-ils ?

De Nottingham en Angleterre. Hannah Reid et le guitariste Dan Rothman s'y sont rencontrés à l'université en 2009. "J'ai commencé, très jeune, à écrire des poèmes, explique la chanteuse dans une interview au Monde, puis à composer des chansons, en inventant mon propre langage musical sur le piano de mes parents, sans jamais les interpréter devant quelqu'un." Dan sera le premier à lui proposer de chanter après l'avoir entendue un peu par hasard : "C'était si impressionnant qu'on est resté bouche-bée", affirme Dan Rothman.

Leur nom, ça vient d'où ?

"Grammaire londonienne" en traduction littérale. Pas vraiment d'explication claire et limpide pour ce nom d'après Dan Rothman dans une interview à Sound of violence : "C’est même une histoire de merde ! En résumé, nous avons joué la première fois dans la ville de Nottingham, une ville du centre de l’Angleterre où nous étions étudiants. Nous jouions dans les pubs, comme ça se fait beaucoup là-bas, et quand il a fallu trouver un nom, je tenais à ce que Londres figure dans ce nom. (...) Et puis le mot « grammar » nous a sauté aux yeux dans sa version écrite et dans son association avec « london ». C’est un nom qui sonnait bien à nos oreilles et qui n’était ni trop intello, ni trop cliché..."

Est-ce que ça marche ?

Oui. Chacune de leurs chansons a bénéficié de très nombreux passages radios en France et les ventes suivent. Leur tube Wasting my young years a atteint la 2ème place du Top Singles. L'album If you wait a atteint la 6ème place et s'est déjà vendu à 160 000 exemplaires.
wasting

Quel est leur dernier tube ?

Leur dernier single en date, sorti début juin, s'appelle Sights
heynow2
Avant cela, plusieurs singles sont devenus des tubes : Hey Now, Strong, Metal & Dust ou encore Nightcall, reprise du tube du Français Kavinsky (BO du film Drive).
londongrammardrive

Quelles sont leurs influences ?

Eurythmics, Portishead, Talk Talk, The Beatles, Fleetwood Mac ou encore Michael Jackson : les références citées par le groupe sont très éclectiques. Mais le groupe dont ils se revendiquent le plus franchement est Radiohead,  dont ils aiment la sophistication et le dépouillement. 

radioheadcreep

On ne les pas déjà entendus quelque part ?

Devil Inside, leur reprise d'INXS, figure dans la dernière bande-annonce de la saison 4 de la série Games of Thrones. Un moyen pour le groupe de tenter de toucher le public américain.

devilinside

La marque de riz Taureau Ailé a également utilisé un remix de leur tube Wasting my young years pour une pub télé. 

pubtaureauailé

Une anecdote à leur sujet ?

London Grammar a collaboré avec le duo Disclosure sur un des titres de leur premier album Settle. Ce titre est intitulé Help Me Lose My Mind. Disclosure sera justement présent le samedi 5 juillet au Main Square Festival

En live, ça donne quoi ?

Voici le concert qu'ils ont donné au festival We Love Green, à Paris, le 31 mai.

London Grammar We Love Green

Sont-ils déjà venus au Main Square ?

Non. Il s'agira de leur première venue à Arras.

Le verra-t-on ailleurs en France cet été ?

Oui, London Grammar sera à Beauregard, Musilac et au Pont du Gard (Lives au pont). Le jeudi précédant leur venue au Main Square Festival, London Grammar sera en Belgique au Rock Werchter. 

London Grammar dans le texte : Wasting my young years (2013)

You crossed this line
Do you find it hard to say it with me tonight?
I've walked these miles but I've walked 'em straight lined
You'll never know what was like to be fine

I'm wasting my young years
It doesn't matter if...
I'm chasing old ideas
It doesn't matter if...

Baby...
We are
We are
Maybe I'm wasting my young years
Baby...
We are
We are
Baby I'm wasting my young years

Don't you know that it's only fear
I wouldn't worry, you have all your life
I've heard it takes some time to get it right

I'm wasting my young years
It doesn't matter if...
I'm chasing old ideas
It doesn't matter if...

Baby...
We are
We are
Baby I'm wasting my young years
Baby...
We are
We are
Baby I'm wasting my young years

I don't know what you want
Don't leave me hanging on
Don't know what you want
Don't leave me hanging on

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

suivez tout le Main Square Festival

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus