Main Square Festival 2014 : Keziah Jones, qui es-tu ?

Les artistes du Main Square 2014 (19/40). Le chanteur et guitariste nigérian Keziah Jones se produira le dimanche 6 juillet, à 15 heures, sur la scène principale du Main Square Festival. On vous dit tout sur lui.

Keziah Jones au festival des Vieilles Charrues en 2012.
Keziah Jones au festival des Vieilles Charrues en 2012. © FRED TANNEAU / AFP
Keziah Jones est un chanteur, guitariste, auteur, compositeur, âgé de 46 ans. Influencé par le blues, la soul et le funk, il a inventé son propre style qu'il a baptisé blufunk. Sa carrière a décollé au début des années 90, avec la sortie, en France, de son tube, Rythm Is Love.
Rythm is Love Live Nova

D'où vient-il ? 

Keziah Jones est originaire d'Abeokuta, au Nigéria, comme le célèbre Fela Kuti, l'inventeur de l'afrobeat.

View Larger Map

Issu d'une famille aisée (son père, chef de clan, était un riche industriel), il a été envoyé à l'école en Grande-Bretagne, avant de mener une vie de bohème entre Londres et Paris, la guitare en bandoulière. La légende veut qu'il ait été repéré en 1991 par le patron d'une maison de disque alors qu'il jouait dans le métro parisien. La vérité est un peu différente. Keziah Jones avait été découvert deux ans plus tôt à Londres, alors qu'il "grattait" sur Portobello Road, par le compositeur et producteur anglais Phil Pickett qui organisa ses premiers concerts et devint son manager. Le Français Emmanuel de Buretel, directeur de Delabel France​, accepta ensuite de signer son tout premier album Blufunk Is a Fact en 1992, après avoir reçu une vidéo live ​du guitariste nigérian. Keziah Jones a cependant réellement joué dans sa jeunesse dans les métros londonien et parisien. En 2008, pour la promo de son 5e disque, Nigerian Wood, il organisa plusieurs mini-concerts dans des stations de la RATP, livrant quelques anecdotes sur son passé de musicien de rue. "Dans le métro, dans la rue, tu es en compétition avec toutes les nuisances de la ville, le bruit du trafic, le vent, le froid, les flics parfois. Si tu veux être entendu, tu dois t’élever au-dessus !", a-t-il rappelé dans une récente interview aux Inrocks.

Keziah Jones métro

Son nom, ça vient d'où ?

Le véritable nom de Keziah Jones est Olufemi Sanyaolu. Il ne s'est jamais vraiment expliqué en interview sur le choix de ce pseudonyme. Keziah est un prénom d'origine biblique qui se serait répandu en Afrique de l'ouest au sein de l'ethnie des Yoruba à laquelle appartient le chanteur. Dans la culture hébraïque, keziah désigne un arbuste spécial dont l'écorce donne des épices.

Est-ce que ça marche ?

Artiste anglophone, Keziah Jones est paradoxalement plus connu en France qu'en Grande-Bretagne. Selon le chanteur, tout ceci est lié au fait qu'il ait opté, au début de sa carrière, pour une maison de disque française. "Mon manager m’a demandé si j’étais sûr… Signer en France, cela voulait dire aucune présence en Grande-Bretagne", a-t-il récemment confié à Rue89. "Mon premier album, Blufunk, s’est bien vendu, mais le second, non. Ma musique arrivait en Grande-Bretagne sous licence française, ce qui n’a pas plu au marché britannique". En France, son plus grand succès reste Nigerian Wood​, son 5e disque, qui avait atteint la 4e place du Top Albums en 2008. Son dernier opus, Captain Rugged, sorti l'an dernier, s'est classé 55e. Côté singles, son tube le plus connu, Rythm is Love, avait atteint en 1992 la 40e place du Top 50.

Quel est son dernier tube ? 

Afronewave, single extrait de son dernier album.
Keziah Jones Afronewave

Ses morceaux les plus connus en France restent Rythm is Love ​(1992), Million Miles From Home (1995) et Beautiful Emilie (2003).

Rythme is Love
K Jones Beautiful Emilie
Million Miles from Home

Quelles sont ses influences ?

Keziah Jones cite comme principales références Fela Kuti, Miles Davis, George Clinton et Jimi Hendrix.
Fela Kuti

On ne l'a pas déjà entendu quelque part ?

Keziah Jones a signé en 1992 la bande originale du film Sam Suffit de Virginie Thévenet, avec Aure Atika dans le rôle principal (le chanteur fait aussi une apparition à l'écran). Beautiful Emilie​ a également été utilisé dans la série américaine Breaking Bad​, dans une version acoustique.

Breaking Bad Beautiful Emilie

Une anecdote à son sujet ?

Il y a trois ans, Keziah Jones a été interpellé de façon "musclée" par des policiers, lors d'un contrôle d'identité, Gare du Nord à Paris, alors qu'il rentrait d'un concert en Allemagne. L'affaire avait fait du bruit, car le chanteur avait dénoncé, sur les réseaux sociaux et dans les médias, le "délit de faciès" dont il s'estimait la victime. "J’étais sur le quai avec mon manager et nous faisions signe à mon assistante qui était à l’autre bout", avait-il raconté à Libération. "Trois policiers nous ont alors barré le chemin et m’ont demandé, à moi seul, mes papiers. Je leur explique que je vais à l’autre bout du quai et me répondent : «Vous allez nulle part. Où est votre passeport ?» Du coup, je leur ai dit : «Vous savez quoi ? Je n’ai pas mon passeport sur moi, il est chez moi. Venez à mon appartement.» Et tout de suite, ils ont commencé à me bousculer.". Il passera une heure au poste. "Je ne pense pas être un cas particulier, je sais que cela arrive tous les jours à plein de gens, et qui n’ont pas le luxe d’être un musicien connu. Je trouve ça vraiment injuste d’être choisi parmi 600 passagers et d’être traité de la sorte. En Angleterre et aux Etats-Unis, on ne peut pas arrêter n’importe qui sans un véritable motif."

En live, ça donne quoi ?

Voici des extraits d'un concert donné, l'été dernier, au festival FNAC à Paris.
Keziah Jones Festival FNAC

Est-il déjà venu au Main Square ?

Bien qu'il écume depuis 20 ans les festivals français, Keziah Jones n'était jamais venu jusqu'ici au Main Square d'Arras.

Le verra-t-on ailleurs en France cet été ?

Avant son passage à Arras, Keziah Jones aura joué au festival Pic'Art, le 27 juin, dans l'Aisne. Il enchaînera ensuite pas mal de dates :  Lalala Unplugged (Paris, 7 juillet), Nice Jazz Festival (8 juillet), Déferlantes d'Argelès (9 juillet), Lives au Pont (10 juillet), Jazz à Montauban (11 juillet), etc... au total, une quinzaine de concerts sont prévus cet été en France.
Keziah Jones dans le texte : Rythm is Love (1992)
If I try to take you there, would you come with me?
The reason flies, the fear is scare, the ocean loves the sea
If I try to take you there, would you come with me?
The reason flies, the fear is scare, the ocean loves the sea

Rhythm is love
Heaven is just another world
For the feelin called
Musical
Color is lust
Because all of the sexual "thangs"
we do
In my mind
I trust you make em all colorful
Chorus
I'd like to put you
In such a romance
Take you down
To Paris, France
Leave the cafй and the bars
Walk the wintry boulevards
Is that a smile I see ?
Well, maybe your not even
Looking at me
Cuz if you smile for no reason
The season is lost
But if your love is the rhythm
Ma rhythm is love
Chorus
Ma rhythm is love
Coming at you
Just like this!
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
main square festival culture festival musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter