Ecotaxe : Ségolène Royal annonce sa suspension “sine die”

© AFP
© AFP

Les transporteurs routiers menaçaient de bloquer les routes à partir du 13 octobre. Mais le gouvernement a décidé d'abandonner pas son projet péage de transit poids lourds (autrefois appelée écotaxe). 

Par avec AFP

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a annoncé la suspension "sine die" de l'écotaxe, ce jeudi 9 octobre. L'annonce a été faite à l'issue d'une réunion avec les fédérations de transporteurs routiers, qui menaçaient de manifester à partir du lundi 13 octobre, partout en France. Immédiatement, les fédérations de transporteurs ont décidé d'annuler leur mouvement. 

"Nous avons décidé, premièrement, de suspendre sine die le dispositif d'écotaxe, deuxièmement de créer un groupe de travail (...) troisièmement, d'intensifier la recherche de solutions sur la situation économique et sociale globale du secteur", a affirmé Mme Royal à l'issue de cette rencontre qui a duré toute la matinée au ministère.

Il devait rapporter 550 millions d'euros

Après une polémique l'an dernier à la même époque, l'écotaxe avait été remplacée en juin 2014 par un nouveau dispositif, nommé "péage de transit poids lourds". Ce dispositif devait entrer en vigueur au 1er janvier 2015, et devait concerner les camions de plus de 3,5 tonnes circulant sur un réseau de près de 4 000 kilomètres de routes nationales et locales très fréquentées par les poids lourds. Le péage de transit poids lourd devait rapporter 550 millions d'euros par an, mais suscitait la colère des fédérations de transporteurs routiers.


Sur le même sujet

Les + Lus