Lille : en marge d'un concert anti-fasciste, la soirée dégénère

Les premières bagarres se sont produites en début de soirée, le retour au calme est arrivé à 4h00. De nombreux policiers ont été dépêchés sur place pour rétablir l'ordre, une barricade a été érigée contre eux rue Gambetta avec des poubelles et des barrières. Quatre personnes ont été interpellées. 

© Google Street View
C'est en marge d'un concert anti-fasciste au Resto Soleil, rue Henri Kolb à Lille, que des premiers débordements (des bagarres) ont eu lieu après 20h00. Les services de police ont alors été prévenus et sont intervenus pour une nuit à tristes rebondissements. 

Vers 23h00, place Philippe Lebon, non loin de là, des jets de projectiles ont eu lieu sur les forces de l'ordre. A 1h30, rue Solférino des chaises et des bouteilles ont été lancées conduisant à deux interpellations.

Interpellations

Des témoins, clients de bars du secteur n'avaient jamais vu cela. Six amies, pas de la région, venues en voir une autre sur Lille, ont confié à une journaliste de la rédaction de France 3 Nord Pas-de-Calais avoir eu une grosse frayeur dans le bar où elles se trouvaient rue Solférino, où un mouvement de foule important a eu lieu lorsque un individu et un policier sont entrés, l'un d'eux brandissant une bombe lacrymogène.

durée de la vidéo: 00 min 46
Lille : quatre interpellations après une nuit de violences
Une barricade a ensuite été érigée rue Gambetta avec des poubelles et des barrières de chantier. Deux autres individus ont été arrêtés à ce moment là. Selon la police, il n'y a - a priori - pas eu de blessé - et les dégâts matériels n'ont pas été chiffrés pour le moment. Le retour au calme s'est produit vers 4h00.

Les quatre personnes interpellées sont, selon la police, des "contestataires" anti-fascistes qui s'en sont pris aux forces de l'ordre. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers