Cet article date de plus de 6 ans

Bauvin : elle gagne 100 euros à un jeu de grattage et se fait arrêter par la police

Armelle Dernoncourt est encore très choquée par tout ce qui lui est arrivée. Après avoir gagné 100euros à un jeu à gratter, elle va pour les dépenser. Masi c'est un faux billet et la BAC vient alors l'arrêter.
C'est avec une voix tremblante, encore pleine d'émotion, qu'Armelle Dernoncourt nous livre son histoire. Le 18 octobre, elle va acheter un jeu à gratter au café PMU du village de Bauvin, où elle habite. Elle gagne alors 100 euros, qui lui sont délivrés par l'employé sous la forme d'un billet. 

Elle décide alors d'aller les dépenser dans la zone commerciale de Seclin. Elle achète pour 10.09 euros et se sert du fameux billet pour payer. Celui-ci ne passe pas le détecteur, la police est alors appelée. Des membres de la Brigade anti-criminalité, en civil, débarquent alors et l'emmènent au commissariat.

"Ils ont pris des photos de moi, de profil, avec et sans lunettes et m'ont demandé si j'avais des cicatrices", raconte la Bauvinoise, traumatisée. "On aurait dit que j'avais tué quelqu'un".  Finalement, rien ne sera inscrit dans son casier judicaire mais Armelle Dernoncourt est fichée. 

Le patron du café PMU, lui a, toutefois, remboursé les 100 euros, car apparemment, la maison n'aurait pas dû accepter un aussi gros billet venant d'un client de passage. Ce se finit donc bien pour Armelle, mais elle reste très marquée par cette histoire et c'est pour éviter que d'autres personnes ne se fassent avoir, comme elle, qu'elle a choisi de témoigner.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police faits divers