Hollande à Lens et Boulogne ce mardi pour relancer les quartiers défavorisés

François Hollande en 2013. / © AFP
François Hollande en 2013. / © AFP

François Hollande sera ce mardi dans le Pas-de-Calais, à Boulogne-sur-Mer et dans le bassin minier, à Lens, pour donner un nouvel élan à la politique du gouvernement en faveur des quartiers défavorisés.

Par avec AFP

Au total, l'État doit consacrer 5 milliards d'euros sur 10 ans (2014-2024) en faveur de 1.300 quartiers défavorisés en métropole, plus 200 autres en outre-mer, dans le cadre du deuxième Programme national de rénovation urbaine (PNRU). Avec un seul critère: le revenu des habitants, comparé au revenu moyen des Français.

Ce déplacement "sera une étape très importante en termes de symbole, mais aussi pour le déclenchement d'une procédure de rénovation urbaine lourde", a indiqué lundi le ministre de la Ville, Patrick Kanner, qui accompagnera le président, ainsi que la secrétaire d'État Myriam El Khomri, tous deux nouveaux venus dans le gouvernement Valls 2.
A Boulogne-sur-Mer comme à Lens, M. Hollande se rendra dans des quartiers marqués par une grande précarité, conjuguant faibles revenus par habitant et forts taux de chômage.

Visite d'école, présentation d'un projet de renouvellement urbain, signature d'une convention avec une entreprise et table ronde avec habitants et acteurs locaux seront au programme du chef de l'État le matin dans le premier port de pêche français. Il visitera notamment le quartier du Chemin vert, que France 3 Côte d'Opale vous fait découvrir dans le reportage ci-dessous.
Chemin vert : portrait d'un quartier

 A Lens, l'après-midi, il inaugurera un centre socio-culturel avant de prononcer un discours. "Il s'agit de dire qu'en cette fin d'année, la République se mobilise pour les quartiers les plus en difficulté, sur tous les aspects: politique de la ville, rénovation urbaine, services publics de proximité, éducation nationale...", a indiqué l'entourage du chef de l'État, précisant que M. Hollande annoncerait de nouvelles mesures.

Très attendu dans le bassin minier

Dans le bassin minier, marqué depuis "tant d'années par un sentiment de relégation, d'abandon (...) le message du chef de l'État est très attendu", a souligné M. Kanner,
ex-président du conseil général du Nord. Au lendemain de son discours sur l'immigration à Paris, M. Hollande se retrouvera sur d'anciennes terres de gauche à reconquérir, après la très forte poussée du Front national lors des dernières élections.

Outre la prise d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le FN a percé dans de nombreuses petites communes aux municipales de mars. Lors des européennes en mai, la liste menée par Marine Le Pen est arrivée largement en tête dans le Nord-Pas-de-Calais (plus de 35% des suffrages).

Sur le même sujet

Les + Lus