• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Charles Baur, emblématique président du Conseil Régional de Picardie, est décédé

© Courrier Picard
© Courrier Picard

Charles Baur est décédé probalement vendredi au Maroc à l'âge de 85 ans. Homme politique né le 20 décembre 1929 à Paris et membre de l'UDF et du Parti social-démocrate, il avait été président du Conseil régional de Picardie, député de la 2ème circonscription de l'Aisne puis député européen.

Par Jennifer Alberts

Il est élu président, en 1976, du conseil régional de Picardie, mais cède son poste en 1978 à Max Lejeune avant de le récupérer à nouveau en 1985. Il est réélu en 1986 et 1992.

Lors de son mandat de 1986, il est élu président de la Région Picardie avec avec l'aide des voix du Front national. Il était opposé à Walter Amssallem pour le PS et à Roland Renard pour le PCF. Une "alliance" qui passe presque inaperçue.

En 1993, il est élu député, dans la deuxième circonscription de l'Aisne, et siège au groupe UDF à l'Assemblée Nationale.

Charles Baur termine sa carrière politique en 2004 après avoir été réélu à la tête du Conseil Régional de Picardie à l'issue des Régionales de 1998 en s'alliant avec le Front national. Ce qui lui vaut d'être exclu de l'UDF aux côtés de Charles Millon et Jacques Blanc.

Le magazine Challenges dévoile le montant de sa fortune estimée à 85 millions d’euros, en tant que président de la holding COMIR, basée à Senlis (Oise), première actionnaire de Lafuma (245 M d'euros de CA), et du spécialiste des arts de la table Guy Degrenne (87 M d'euros de CA).

Ses mandats: 
1954-1989: maire de Villers-Cotterêts (02);
1976-1978: président du Conseil régional de Picardie;
1985-2004: président du Conseil régional de Picardie;
28 mars 1993 - 21 avril 1997 : député de la 2ème circonscription de l'Aisne;
1986-1993 : député européen

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus