8.5 millions de téléspectateurs pour “L'Emprise”, le téléfilm sur Alexandra Lange, femme battue acquittée pour le meurtre de son mari

Le téléfilm inspiré de l'histoire vraie d'Alexandra Lange (à droite) a bouleversé le public. / © TF1 / MaxPPP
Le téléfilm inspiré de l'histoire vraie d'Alexandra Lange (à droite) a bouleversé le public. / © TF1 / MaxPPP

8,5 millions de personnes ont regardé lundi soir sur TF1 "L'Emprise", le téléfilm adapté de l'histoire vraie de la Douaisienne Alexandra Lange. En 2012, cette mère de famille avait été acquittée alors qu'elle comparaissait devant les Assises du Nord pour le meurtre de son mari, qui la battait.  

Par YF

TF1 a réuni lundi soir 8.5 millions de télespectateurs entre 21h et 23h lors de la diffusion de "L'Emprise", un téléfilm à la fois violent et poignant adapté d'une histoire vraie survenue à Douai le 18 juin 2009. Alexandra Lange, mère de quatre enfants, avait mortellement poignardé son mari, Marcelo, qui la battait depuis des années et qui avait tenté, ce soir là, de l'étrangler. La jeune femme avait comparu devant la Cour d'Assises du Nord en 2012, pour ce meurtre, mais avait finalement été acquittée. Le réquisitoire de l'avocat général, Luc Frémiot, s'était alors transformé en véritable plaidoyer.

TF1 s'était déjà intéressé à cette affaire au moment du procès. Des caméras avaient été exceptionnellement admises à la Cour d'Assises de Douai et le magazine "Sept à Huit" en avait tiré un long reportage.
Requisitoire Frémiot
Voici également le reportage que France 3 Nord Pas-de-Calais avait consacré à l'acquittement d'Alexandra Lange, qui nous avait exprimé son immense soulagement à l'issue du verdict.
Report F3 Lange
De ce drame terrible, Alexandra Lange avait tiré un livre, intitulé "Acquittée". C'est ce livre qui a guidé les scénaristes de "L'Emprise", diffusé lundi soir. Cette adaptation a bénéficié d'un casting de choix avec la touchante Odile Vuillemin dans le rôle de la mère de famille. Fred Testot, du duo humoristique Omar et Fred, s'est vu confier l'interprétation à contre-emploi de Marcelo, le mari ultra-violent, manipulateur et paranoïaque. Le chanteur Marc Lavoine campait, quant à lui, l'avocat général Luc Frémiot. "(Ce téléfilm) braque les projecteurs sur ce que vivent des milliers de victimes et qui se termine souvent en tragédie, en salle d’autopsie ou au tribunal", avait confié le magistrat à La Voix du Nord, avant la diffusion. "Au cours de ma carrière, j’ai pu obtenir des avancées en la matière mais la société reste encore trop muette, sourde, aveugle, quand il s’agit de dénoncer ces violences conjugales. J’espère que ce film va bousculer. Peut-être donnera-t-il le courage à une victime de porter plainte? À un voisin qui se tait d’agir?" L'an dernier, L'avocat général était revenu sur cette affaire dans son livre "Je vous laisse juges".

Les deux comédiens principaux ont remercié les téléspectateurs ce mardi, Fred Testot appelant à "(libérer) la parole" et à contacter le 3919 (Violences Femmes Info). 

Le téléfilm est encore disponible en replay, en cliquant ci-dessous.
Replay Emprise
En abordant sans tabou le sujet sensible des violences conjugales, "L'Emprise" a suscité énormément de commentaires sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter où le hashtag #LEmprise a été mentionné dans plus de 75 000 tweets.  

Autre effet de ce téléfilm choc : le livre d'Alexandra Lange, "Acquittée", figurait ce mardi en tête des ventes sur le site de vente en ligne Amazon. "On espérait que le film allait fonctionner, mais de là à s’attendre à voir un bond dans les ventes…", a réagi auprès de 20 Minutes Margaux Mersié, éditrice chez Michel Lafon. "On s’était préparé pour avoir du stock, assure l’éditrice, mais là, vue l’audience du film, on réimprime."

Selon TF1, "L'Emprise" a réalisé la meilleure audience enregistrée par une fiction française depuis janvier 2011.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus