• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

RC Lens : Sheffield Wednesday, club convoité par Mammadov, finalement vendu à un Thaïlandais

Sheffield Wednesday (en jaune) a failli être racheté par Hafiz Mammadov l'été dernier. / © PAUL ELLIS / AFP
Sheffield Wednesday (en jaune) a failli être racheté par Hafiz Mammadov l'été dernier. / © PAUL ELLIS / AFP

Sheffield Wednesday (2e division anglaise) partage le même sponsor maillot que le RC Lens et aurait du être racheté l'été dernier par Hafiz Mammadov, le propriétaire des Sang et Or. L'affaire a capoté et le club du Yorkshire vient finalement d'être racheté par un investisseur thaïlandais.

Par Yann Fossurier

Pour Sheffield Wednesday, Hafiz Mammadov n'est plus qu'un lointain et mauvais souvenir. Certes, le club du Yorshire, qui évolue en Championship (2e division anglaise), arbore toujours sur son maillot, comme le RC Lens, "Azerbaijan, Land of Fire",  la marque créée par l'homme d'affaires azerbaïdjanais pour promouvoir l'image de son pays. En juin dernier, Hafiz Mammadov ambitionnait de racheter les "Owls" pour 50 millions d'euros. Un accord avait été officialisé en juin, mais en raison du gel de ses comptes en Azerbaïdjan, l'argent n'est jamais arrivé. Début septembre, Milan Mandaric, l'actuel propriétaire de Sheffield Wednesday, avait annoncé l'interruption du processus de vente

Ce jeudi, Wednesday a définitivement tourné la page Mammadov. Le club est vendu cette fois à un homme d'affaires thaïlandais, Dejphon Chansiri, qui a acquis 100% de son capital. Le nouveau propriétaire dirige le Thai Union Frozen Group, l'un des plus gros producteurs de thons et de fruits de mer. "La première fois que j'ai rencontré Dejphon, j'ai senti que c'était la bonne personne pour ce club", s'est félicité Milan Mandaric, président et propriétaire sortant. "Son expertise dans les affaires et sa passion l'ont fait sortir du lot par rapport aux autres personnes intéressées avec lesquelles j'ai discuté depuis que j'ai annoncé que M.Mammadov ne pouvait plus remplir ses obligations pour racheter le club".

Sheffield Wednesday, qui ambitionnait la montée en Premier League, a vu ses projets contrariés cette saison avec l'échec de son rachat par Mammadov. Le club a du recruter a minima, en s'appuyant sur des joueurs en prêts. Les "Owls" pointent actuellement à la 9e place du championnat à 9 points de la dernière place qualificative pour les play-offs et une possible accession à l'élite. Pour autant, le fait qu'Hafiz Mammadov n'ait pas pu entrer dans le capital de Wednesday a laissé les mains libres à Milan Mandaric pour trouver un investisseur de substitution. Ce que Gervais Martel ne peut pas faire aujourd'hui au RC Lens, l'homme d'affaires azerbaïdjanais détenant 99.99% de la holding propriétaire des Sang et Or.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lille aux affaires, en direct de la Braderie de Lille 2019

Les + Lus