Beuvrages : démantèlement d'un important réseau de trafic de cannabis

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La sûreté départementale du Nord, appuyée par les enquêteurs de la police valenciennoise, vient de démanteler un important réseau de trafic de cannabis. Le 16 février dernier, 13 personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de ces investigations menées depuis septembre 2014.

Six d'entre elles ont été placées sous mandat de dépôt, six autres doivent être déférées dans la journée de vendredi. Les prévenus sont âgés d'une vingtaine d'années à 35-40 ans, selon les enquêteurs.

Lors de cette enquête, 72 kilos de cannabis, 93.000 euros en liquide et deux véhicules de grosse cylindrée au total ont été saisis. La drogue provenait de Hollande. 


Trafic de longue date

Le réseau était tenu depuis longue date par trois familles, trois fratries qui contrôlaient la cité Fénelon à Beuvrages. Un "supermarché de la drogue à ciel ouvert" selon le commissaire divisionnaire de Valenciennes, M. Bernier.

Auparavant, le trafic était concentré sur la cité Carpeaux à Anzin, mais s'était déplacé après le réaménagement du quartier et la destruction de barres d'immeubles dans le cadre de l'ANRU. 

Le réseau fournissait depuis plusieurs années toute l'agglomération de Valenciennes en cannabis, mais "irriguait aussi jusqu'à Cambrai, Douai, Lens et même en région parisienne". "Un très beau dossier", se félicite le commissaire de Valenciennes.