Incendie à Quaëdypre : 2 morts et 3 blessés

L'incendie a eu lieu dans cette ferme transformée en gîte rural à Quaëdypre. / © Arwent photos
L'incendie a eu lieu dans cette ferme transformée en gîte rural à Quaëdypre. / © Arwent photos

Un incendie a fait 2 morts et 3 blessés la nuit dernière à Quaëdypre.

Par @F3nord

Un incendie s'est déclaré la nuit dernière à Quaëdypre (près de Dunkerque) vers 2 heures du matin. Le feu a détruit complètement une ferme transformée en gîte rural. Le bilan de cet incendie est lourd : 2 morts, 3 blessés. Les deux victimes sont un enfant de 10 ans et un homme de 50 ans. "Les pompiers informent la gendarmerie à 02H04 d'un incendie, il s'agit d'une ferme-gîte, le papa et l'un des enfants n'étaient pas présents à l'arrivée des pompiers et les deux corps ont été retrouvés", a indiqué à l'AFP la gendarmerie, qui a précisé que les causes du sinistre étaient encore indéterminées.

La mère âgée de 49 ans et deux autres enfants, une fille née en 2000 et un garçon né en 1994, étaient indemnes mais en état de choc à l'extérieur de la ferme à l'arrivée des secours, qui les ont évacués. Ces trois blessés ont été transportés au Centre hospitalier de Dunkerque : une personne légèrement brûlée, une autre a été légèrement intoxiquée, et une dernière a été légèrement blessée.
Incendie à Quaëdypre

30 pompiers

"Impossible de dire pour l'instant (de quoi les deux personnes sont mortes), les braises sont encore chaudes, les investigations vont avoir lieu", a affirmé la
gendarmerie, selon qui la famille présente dans la maison était la propriétaire de cette ferme transformée en gîte.
Ce contenu n'est plus disponible

Le feu a été maîtrisé vers 3h30. Une trentaine de pompiers sont intervenus sur cet incendie. Trois lances à eau ont dû être mobilisées par les pompiers pour venir à bout de l'incendie, déclaré sur 150 des 600 m2 environ de cette ferme-gîte, a indiqué le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS). L'opération était encore en cours en début de matinée avec notamment le déblayage du site.

 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus