Histoires 14-18 : Les gaz de combat

© Flanders Field Museum
© Flanders Field Museum

Le 22 avril 1915, débutait la 2ème bataille d’Ypres. Ce jour là, pour la première fois, les Allemands utilisaient une arme nouvelle et terrifiante : le gaz. Histoires 14-18 il y a cent ans revient sur cet épisode de la guerre 14-18.

Par @F3nord

A l'époque, dans cette guerre de positions qui s ‘enlise, tous les moyens sont bons pour sortir de l’Impasse. L’horreur ne connaît plus de limites.

Il est 18 heures, après un bombardement intense, un nuage verdâtre s’échappe des lignes allemandes. Poussé par le vent, il arrive sur les tranchées françaises.
Epouvantés, suffocants, les soldats s’enfuient et ouvrent une brèche de 6 kilomètres de large.
A l’origine de cette débâcle : un gaz à base de chlore qui agit directement sur les voies respiratoires et provoque une lente asphyxie.

Les Allemands considèrent ce gaz comme une arme providentielle. Pourtant, il ne permettra pas de percée décisive. Ils sont les premiers surpris par son efficacité, leur état-major hésite. La résistance des troupes Canadiennes permet aux Alliés d’acheminer des renforts. Le 1er mai 1915, Ypres est à portée de canon mais le front n’a pas cédé, l’offensive est bloquée. Cette première attaque au gaz a provoqué la mort d’un millier de soldats alliés, 2000 ont été gravement intoxiqués.

Dans l’opinion publique internationale, l’émotion est immense, la barbarie allemande est condamnée. Mais au mépris de la convention internationale de La Haye qui interdit l’usage du gaz de combat, les Alliés vont à leur tour l’utiliser dès le 25 Septembre 1915 dans le Pas-de-Calais lors de la bataille de Loos-en-Gohelle.

Histoires 14-18 : Les gaz de combat
Source archives : - Flanders Field Museum - Pathé Gaumont  - France 3 - F. Mabille

 

Sur le même sujet

Les + Lus