Séisme au Népal : des Nordistes bloqués sur place

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord

Après le séisme qui a frappé samedi Katmandou, une vintaine de lycéens et trois accompagnateurs de Marcq-en-Baroeul sont bloqués sur place. 

Vingt élèves d'une école de Marc-en-Baroeul âgés de 14 à 16 ans, étaient partis au Népal pour donner des cours à des enfants népalais.  Ils ont été retrouvés sains et saufs après le tremblement de terre dévastateur dans lequel plus de 3000 personnes ont trouvé la mort. 



Comme les 19 autres camarades, Noah, 15 ans, va bien. Comme les trois enseignants qui les accompagnent au Népal. Impossible de le contacter par téléphone, alors c'est par internet que Didier reçoit des nouvelles de son fils.



Noah et ses camarades sont partis il y a une dizaine de jours dans le cadre d'un voyage scolaire. Un projet éducatif porté une école bilingue de Marcq-en-Baroeul. Mais samedi le tremblement de terre qui a frappé Katmandou et sa région a mis un terme à leur mission humanitaire. Eloignée d'une trentaine de kilomètre de la capitale, l'école dans laquelle ils travaillaient à Nagarkot s'est effondrée. Reste à organiser désormais leur évacuation.

durée de la vidéo: 01 min 31



C'est l'école actuellement fermée pour les vacances qui transmettra les informations sur le retour des élèves aux parents.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité