Les trophées de la robotique à Saint-Quentin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Halima .

Le Palais des sports de Saint-Quentin accueillait ce week-end des 2 et 3 mai, la finale des Trophées de la Robotique. Un événement organisait pour la deuxième année consécutive par l'association Planète Sciences.   

65 équipes de jeunes de 7 à 18 ans en provenance de toute la France étaient en compétition pour cette finale.  Les jeunes compétiteurs avaient 6 mois pour construire un robot filoguidé. Concevoir les pièces, faire le dessin industriel de leur robot, tout un travail ludique qui permet à des jeunes d'aller encore plus loin et d'envisager un avenir dans le secteur de la robotique.



Car dans un avenir proche, la robotique occupera une place majeure dans notre quotidien. "La grande tendance aujourd'hui est l'aide à la personne et aux personnes âgées," souligne Michel Krawec Chef des ventes Conrad. Mais on trouve la robotique partout : dans les usines, dans les hôpitaux, dans les champs, au fond des mers et dans l’espace, dans les jardins et les salons. Son importance économique est grandissante.



Et dans ce contexte, la ville Saint-Quentin veut devenir l'une des capitales de la robonumérique en France. Ça passe par la création de formations professionnelles, mais ça commence bien avant. " Pour la jeunesse nous mettons en place de nouvelles formations à la fois universitaires mais aussi tout un programme de sensibilisation dans les écoles à compter du CM1 et CM2 pour permettre aux enfants de manipuler en s'amusant." ajoute Frédérique Macarez maire adjointe UMP de Saint-Quentin.

 

durée de la vidéo: 02 min 02
Avec : Pierre Foulon Club Robotronik de Figeac (Lot); Nao Robot;Brice Martin Bénévole Planète Sciences, Frédérique Macarez Maire adjointe UMP de Saint-Quentin,; un reportage de Pierre-Guillaume Creignou, Aurélien Barège et Mathieu Krim














Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité