Scandale FIFA : Fernand Duchaussoy souhaite retrouver "une image plus acceptable de l'instance mondiale"

Le président de la ligue de football Nord Pas-de-Calais et ancien patron de la FFF (juillet 2010- juin 2011) donne son sentiment sur le scandale de corruption au sein de la FIFA.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le président du foot dans la région Nord Pas-de-Calais ne se dit "pas vraiment surpris" par l'affaire de corruption qui éclabousse l'instance mondiale du football. S'il admet qu'il y a "forcément des influences politiques" dans l'attributions des grands événements que sont la coupe du monde ou les championnats d'Europe, Fernand Duchaussoy estime que "s'il y a des votes qui s'achètent financièrement, c'est un autre problème".

Compte tenu des "énormes sommes d'argent qui sont en jeu", "il y en a qui peuvent être tentés de se faire acheter", dit le "modeste représentant de la fédération française" qu'il fut quand il siégeait dans une commission de la FIFA. "Mais je n'ai pas de doute sur l'Euro 2016 (en France)", ajoute M. Duchaussoy.

S'il ne se dit pas choqué par l'attribution de la prochaine coupe du monde de foot à la Russie, il dit avoir "forcément un doute" sur les conditions dans lesquelles le Qatar a obtenu l'accueil de la plus grande compétition sportive en 2022, au regard de toutes les contraintes que cela impose (événement en hiver, décalages des championnats nationaux etc). 

Enfin, Fernand Duchaussoy estime que Sepp Blatter, aux commandes de la FIFA depuis 1998, "doit passer la main", et souhaite ardemment que Michel Platini lui succède.


Ci-dessous l'intégralité de l'interview de Fernand Duchaussoy