Cet article date de plus de 6 ans

Marche silencieuse à Tourcoing en mémoire de Pierre-Eliott, son père témoigne

Une marche silencieuse a réuni quelque 150 personnes de Tourcoing, en mémoire de Pierre-Eliott, décédé la nuit du 31 mai au 1er juin dernier suite à un accident provoqué après un délit de fuite pour échapper à un contrôle policier. 
Le cortège, silencieux, est parti du cimetière rue du Pont de Neuville, où le défunt n'a pas pu être enterré aujourd'hui à cause d'un gros souci de rupture de canalisation d'eau. La centaine de personnes a rejoint ensuite le parvis de la mairie où le père de Pierre-Eliott Zighem, Farid, a pris la parole. Et a appelé une nouvelle fois au calme après les deux nuits de tension qu'a connu le quartier de la Bourgogne à Tourcoing

Le père demande des explications

Avant cette marche, le père du jeune homme décédé nous a accordé un long entretien vidéo dans lequel, digne, il reconnaît qu'il n'y aurait pas du y avoir délit de fuite mais explique également qu'il compte porter plainte auprès du procureur de la République pour comprendre ce qui s'est passé cette nuit-là : "Ils (NDLR : les jeunes dont son fils) auraient dû s'arrêter au contrôle de police. Il faut être respectueux de la loi. (...) Je n'ai pas la certitude qu'il y a eu poursuite. On ne me l'affirme pas mais on ne me l'infirme pas non plus... Mais pour moi, la clarté n'est pas faite. Les circonstances de l'accident ne sont pas forcément plausibles avec la version annoncée..."

Farid Zighem réagit à la mort de son fils à Tourcoing


Un jeune homme de 19 ans - Pierre-Eliott - est mort et deux autres sont blessés (dont un grièvement), dans un accident la nuit du 31 mai au 1er juin à Tourcoing. Alors qu'ils fuyaient un contrôle de police, après avoir grillé un feu rouge, leur véhicule a terminé sa course dans un arbre. 

Le conducteur de la voiture est toujours entre la vie et la mort. Le troisième passager a le col du fémur fracturé. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers