Calais : une nouvelle compagnie de CRS jeudi

Une nouvelle compagnie de CRS sera affectée à partir de jeudi à Calais, où près de 3.000 migrants sont dénombrés en ce moment, a indiqué mardi la préfecture du Pas-de-Calais.

"La préfecture confirme l'arrivée en renfort de CRS, avec une compagnie composée de 70 personnes, à compter de jeudi", a déclaré un porte-parole de la préfecture du Pas-de-calais, confirmant une information de La Voix du Nord.

"L'affectation de cette compagnie s'inscrit dans la durée et a vocation à s'intégrer dans le dispositif de sécurité actuel dans le Calaisis", a ajouté la préfecture.

Cette compagnie s'ajoute ainsi aux deux compagnies et demie de CRS, - la demie compagnie étant chargée de sécuriser le centre de Calais -, et à un escadron de gendarme mobile déjà présents, soit quelque 250 personnes au total.

Selon le dernier décompte de la préfecture, à la suite d'un nouvel afflux, 3.000 migrants se trouvent à Calais, désireux de rejoindre l'Angleterre, qu'ils considèrent comme un Eldorado.

Le syndicat de policiers Alliance a dénoncé le 3 juin le "pseudo-renfort" en effectifs prévu en septembre pour le commissariat de Calais, demandant une vingtaine de créations de postes, au lieu de l'arrivée annoncée de deux fonctionnaires, qui, selon lui, ne compenserait pas les départs à la retraite.
 
Lundi après-midi, en raison du blocage du port par les employés de la CCI en soutien aux salariés de la compagnie maritime MyFerryLink, de nombreux migrants tentaient d'escalader les grillages et de monter dans des camions bloqués le long de la rocade menant au terminal, a pu constater un journaliste de l'AFP.