Jusqu'à 34,3 degrés à Creil, des records de température battus en Picardie

La Picardie fait face à un nouveau pic de chaleur en ce mois de septembre. Plusieurs records de températures ont été battus avec 12 à 14 degrés de plus par rapport à la norme. 

En Picardie, la mi-septembre 2020 affiche des records de températures estivales, bien au-dessus des normales de saison.
En Picardie, la mi-septembre 2020 affiche des records de températures estivales, bien au-dessus des normales de saison. © N.Corselle/FTV
Ce mois de septembre a des airs de mois d'août et pour cause : les températures avoisinaient les 30 degrés ces derniers jours.

Lundi 14 septembre, Météo France a enregistré des records de températures dans toute la Picardie : 32,8 à Péronne, 33,4 degrés à Soissons et un pic à 34,3 degrés à Creil.

Non seulement c'est exceptionnel mais c'est surtout unique depuis qu'on fait les mesures

Jean-Michel Meunier, prévisionniste à Météo France

À Abbeville, les prévisionnistes de la station météorologique estiment que ces températures sont supérieures de 12 à 14 degrés par rapport aux normales de saison. "Non seulement c'est exceptionnel mais c'est surtout unique depuis qu'on fait les mesures", indique Jean-Michel Meunier, prévisionniste à Météo France.

Les derniers records datent du 5 septembre 2013 avec 33,8 degrés enregistrés à la station de Lille, 32,2 à Amiens, 32,9 à Soissons.

Conséquence du réchauffement climatique 

"Tout ceci est dû à la conjonction d'une dépression qui est sur le large atlantique et d'un anticyclone qui est plutôt sur le reste de l'Europe. Les deux provoquent une montée d'air chaud et sec qui vient du sud", explique Jean-Michel Meunier.
 
Selon le prévisionniste, ces pics de chaleur sont de plus en plus nombreux dans la région. Et il faudra s'attendre à ce que cela se reproduise. "Aujourd'hui on constate une évolution plus globale vers un réchauffement climatique. L'hiver il y a de moins en moins de gelées, les pics de chaleur en été sont plus forts et plus durables", affirme le prévisionniste.
Bien qu'au-dessus des normales, les températures devraient se radoucir petit à petit à partir de jeudi 17 septembre. Jusqu'à ce que l'été indien laisse place à l'automne picard.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo