• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

5 jeunes des Hauts-de-France aux Olympiades des métiers pour personnes en situation de handicap

© bvprod.net
© bvprod.net

Comme pour les JO en sport, 2 compétitions de métiers internationales pour les jeunes coexistent : Olympiades des Métiers et Abilympics pour les personnes handicapées. Les finales nationales des Abilympiques ont commencé. Cinq jeunes issus des Hauts-de-France font partie de l'équipe de France.

Par Camille Di Crescenzo

Anne-Hestia Louis (et son binôme Yann Roger), Camille Devos, Maël Belval, Laurent Verriez et Nouria Souissi. La compétition des Abilympics a commencé pour les cinq champions des Hauts-de-France. Parmi eux, l'Amiénois Maël Belval.
Cet étudiant en deuxième année de DUT informatique à l'IUT d'Amiens, concourt dans la catégorie des technologies information et communication (TIC) "Webdesign". Un domaine qui regroupe plusieurs métiers.
Les candidats doivent maîtriser différentes compétences. Ils sont évalués à la fois sur du design et de la programmation. La difficulté des épreuves réside dans la durée qui est courte. 
Chaque sujet est indépendant. On leur fournit une base de travail sur laquelle ils vont devoir soit la programmer, soit créer une interface et travailler sur l'aspect ergonomique et esthétique de leur maquette.

Pour tous les candidats, ce concours est très porteur et attire les recruteurs. 

Après un Bac scientifique en juin 2015, Maël Belval est plus que jamais déterminé : "Les Olympiades, au départ, c'était un peu un hasard ...Mais mon objectif aujourd'hui, c'est la médaille d'or !".
Une récompense qui pourrait bien accélérer son parcours. Prochaine étape en vue : le doctorat après le diplôme d'ingénieur. 

Anne-Hestia Louis se présente quant à elle dans la filière "Mode et création". Heureuse de représenter "son métier qu'elle adore, ainsi que sa région", elle "fera de son mieux pour gagner aux Olympiades des Métiers".

Camille Devos concourt dans le domaine de la "Robotique mobile". Il est actuellement à l’ENSIAME de Valenciennes et en contrat d’apprentissage chez PSA Sevelnord. Son but : "Toujours agir comme s'il était impossible d'échouer". Il concourt avec son binôme Yann Roger.

Laurent Verrier vient tout juste d'être diplômé en Mécanique moto. Il espère dans peu de temps "monter sa boîte". Pour lui "Ce concours, j'y vais pour prouver qu'on sait faire ! Y participer, c'est une gratification supplémentaire". Quand il sera à son compte, il souhaite pouvoir un jour "embaucher des personnes en situation de handicap et ...des femmes parce que beaucoup plus performantes dans ce métier pourtant très masculin ! ".

Nouria se distinguera dans le domaine de la "Mode et création". Etudiante en BTS au lycée Sévigné des Métiers de la Mode de Tourcoing, elle cite Martin Luther King pour évoquer son projet professionnel : « Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut‐être. Croyez en vous et ils se réaliseront  sûrement ».

La compétition se déroule les 9, 10 et 11 mars à Bordeaux au Parc des Expositions.
Comme le dit Noël Roger, président Abilympics France, "un Handicap n'empêche pas de réaliser ses rêves et la compétence offre d'infinies possibilités d'insertion".


Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus