Pollution de l'eau dans l'Aisne : retour à la normale, l'eau du robinet est de nouveau potable

Vendredi 18 juin matin, la consommation de l'eau du robinet était interdite dans 8 communes de l'Aisne, après que l'accident entre un camion et un train de marchandises à Rumigny dans les Ardennes ait provoqué la pollution de l'eau par des produits chimiques. La situation est revenue à la normale. 

Image d'illustration
Image d'illustration © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3

L'interdiction de consommer l'eau du robinet dans les huits communes de l'Aisne proches des Ardennes (Any-Martin-Rieux, Aubenton, Beaumé, Besmont, Leuze, Logny-Les-Aubenton, Martigny, Watigny) est terminée, selon les maires de Martigny et de Besmont.

Vendredi 18 juin matin, Véolia avait averti ces communes que l'eau du robinet était impropre à la consommation. 

Cela faisait suite à un accident survenu la veille dans les Ardennes à Rumigny, entre un poids-lourd et un train de marchandises. Ce dernier transportait des produits chimiques. Sept wagons ont déraillé et trois cuves ont été percées, laissant s’échapper de l’acide phosphorique.

Selon la préfecture de l’Aisne, on a constaté la "présence d’acide phosphorique dans la rivière du Ton", suite à cet accident.  

"L'acide phosphorique est un produit corrosif. Donc, à partir du moment où vous n'êtes pas en contact avec ce produit, il n'y a pas de danger direct. Ce n'est pas un produit volatile qui pourrait se propager et, de lui-même, former un nuage toxique. Il est plus lourd que l'air et que l'eau. Il n'y a pas de risque actuellement d'une évaporation dans l'environnement", selon le directeur du SDIS08.

Distribution de packs d'eau

"Dès que j'ai appris la nouvelle, j'ai averti les habitants par un SMS d'urgence", assure Jérôme Duverdier, maire de Martigny. Véolia s'est occupé de distribuer un pack d'eau par foyer. 

Une réunion de crise est organisée à 17h30 à Aubenton avec les maires des 8 communes. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement accident faits divers