Drame de Festieux : l'auteur de l'accident demande une remise en liberté, Nadia Karmel réagit sur Facebook

Nadia Karmel et son livre "Elles s'aimaient très très fort" / © B. Henrion / FTV
Nadia Karmel et son livre "Elles s'aimaient très très fort" / © B. Henrion / FTV

Vincent Montré, l'automobiliste impliqué dans l'accident de Festieux dans l'Aisne qui a coûté la vie à deux fillettes a demandé une remise en liberté. Il a été condamné le 21 novembre dernier à 5 ans de prison dont 3 ferme. La maman des jeunes victimes à réagi sur Facebook sur cette demande.  

Par Halima Najibi

Le tribunal de Laon a condamné au mois de Novembre dernier Vincent Montré, à cinq ans de prison dont deux ans avec sursis. L'automobiliste a causé le décès de deux fillettes de 4 et 2 ans, dans un accident de la route en 2018. Il vient de faire une demande de remise en liberté qui sera étudiée le 20 janvier 2020. Il a également fait appel auprès de la Cour d'appel d'Amiens. Le procès est fixé au 3 février prochain.  

Nadia Karmel, la maman de Lila et d'Adelaïde, les deux petites filles mortes en 2018, a réagi sur les réseaux sociaux (Facebook) après la demande de Vincent Montré. 

"À une semaine de Noël la nouvelle est tombée, le conducteur a fait une demande de remise en liberté qui sera examinée le 20 janvier et sa demande d'appel sur sa condamnation sera traité à Amiens le 3 février ce n'est encore une fois pas symbolique ni une volonté de nous blesser à nouveau pour autant cela nous blesse encore énormément. 
La peine mise en place il y a un mois et demi ne semble pas permettre une infime remise en question, il ne l'a certes peut être pas fait exprès mais il a tout fait pour, c'est de cette réflexion que notre engagement est né pour nous mais aussi pour tous et si de son côté il n'y voit qu'une terrible injustice au point de faire cette demande de libération immédiate ainsi que cet appel alors serait il a nous victimes de se sentir coupable à sa place... coupable de... sa détention..."
 
 


Rappel des faits :    
Sur la RD1044 qui relie Laon à Reims dans l'Aisne, le 3 avril 2018, un automobiliste, gérant de centres de contrôle technique, était au volant d'une Maserati noire. Sous une pluie battante, il avait perdu le contrôle de son véhicule et percuté la voiture de Nadia Karmel, qui transportait ses trois enfants de 3 ans et demi, 26 mois et un mois. La collision avait provoqué la mort de l'une des deux fillettes et blessé, la seconde petite fille, le nourrisson et la mère. Nadia Karmel perdra sa deuxième fille à l'hôpital deux jours plus tard.

Vinvent Montré avait acheté sa Maserati d'occasion quelques jours avant l'accident. Auparavant propriétaire d'une Jaguar, il avait déjà commis 9 infractions au code de la route et avait été sanctionné de deux suspensions de permis pour excès de vitesse. Au moment des faits, il avait toutefois tous ses points de permis.
 

Sur le même sujet

Les + Lus