Les enjeux de la ruralité débattus à l'Elysée

Le président du Conseil départemental de l’Aisne Nicolas Fricoteaux et des élus de l'Aisne étaient invités ce mardi à la table de l'Elysée. Objectif : faire entendre la voix du département. 
© Jacques Krabal (Twitter)
Après la quasi-rupture avec les collectivités fin septembre lors du congrès des régions, le président de la République souhaite aujourd'hui apaiser les tensions avec les élus locaux. Et depuis le chef de l'Etat multiplie les rencontres, après les élus du Grand Est, c'est au tour de leurs homologues des Hauts-de-France et notamment ceux de l'Aisne d'être invités à la table d'Emmanuel Macron pour un déjeuner, mais surtout pour aborder les problématiques de leur département et les enjeux de la ruralité.          Fin septembre, les principales associations d'élus avaient fait front commun pour dénoncer la politique de "recentralisation" menée, selon elles, par l'exécutif. Concrètement, des discussions sont engagées entre le ministère et les responsables des collectivités sur les principaux dossiers. En particulier avec ceux de l'Assemblée des départements de France (ADF), dont le congrès se tiendra les 8 et 9 novembre à Rennes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique ruralité société