• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La Flamengrie a célébré le centenaire de l'armistice en présence Emmanuel Macron

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Mercredi soir, un millier de personnes a assisté à la commémoration du centenaire de l'armistice à La Flamengrie dans l'Aisne. En présence du président de la république, Emmanuel Macron, des collégiens de La Capelle ont lu des textes en hommage aux soldats morts en 14/18

Par Jennifer Alberts


Emmanuel Macron a fait étape à La Flamengrie dans l'Aisne , l'une des communes étapes de l'itinérance mémorielle du président de la République. Une brève cérémonie pour célébrer le premier cessez-le-feu de la guerre le 7 novembre 1918 au lieu dit la Pierre d'Haudroy. Un hommage auquel ont participé une trentaine d'élèves du collège Pierre Sellier de La Capelle.
 


La cérémonie à "La Pierre d'Haudroy" marquait le centenaire du premier cessez-le-feu sonné à cet endroit le 7 novembre 1918 pour laisser passer les représentants allemands qui allaient signer l'Armistice. Elle doit accueillir le président de la République et plus d'un millier d'invités.
 


Un événement auquel s'est préparée La Flamengrie. Depuis plusieurs semaines, c'est l'effervescence dans cette petite commune de la Thiérache axonaise : les trottoirs ont été refaits aux abords du monument, La Pierre d'Haudroy a été rénovée et la pelouse, changée.

Une tribune a été installée par les employés communaux : 1104 personnes, du monde politique et associatif, y ont pris place mercredi 7 novembre dès 18h45. 
 


Une agitation qui a étonné les habitants, peu habitués à autant de remue-ménage. Des habitants qui n'ont cependant pas pu assister à la cérémonie : bien qu'ils commémorent chaque année ce premier cessez-le-feu, ils n'ont pas été invités cette fois-ci, au grand dam de la maire de la commune.
  
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : le wagon de l'armistice

Les + Lus