Hauts-de-France : les enquêtes publiques pour les projets éoliens sont remplacées par des consultations sur Internet

La région des Hauts-de-France est une terre à éoliennes et plus particulièrement en terre picarde. Mais depuis le mois de décembre les opposants aux éoliennes sont mécontents. Pour tout recours, ils doivent saisir la cour administrative à Douai et les consultations publiques se font sur Internet.  
© Eoliennes/France 3 Picardie
Les opposants à l'implantation d'éoliennes font grise mine. Depuis le mois de décembre plusieurs modifications vont leurs compliquer la tache désormais ils devront saisir directement la cour administrative d'appel à Douai  pour tout recours contre des projets éoliens. Ils n'auront donc plus la possibilité de faire appel de la décision de cette juridiction si elle ne leur est pas favorable. Par ailleurs a titre expérimental les enquêtes publiques sont désormais supprimées dans les hauts-de-France et remplacées par des consultations sur internet.  

 
Les opposants aux éoliennes contestent les nouvelles modifications concernant leurs recours
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien énergie environnement société