JO de Paris 2024. Les cartouches de gaz de la flamme olympique fabriquées dans une entreprise de l'Aisne

Plus sur le thème : Plus sur le thème :

Cette entreprise de l'Aisne est l'une des dernières en France à être qualifiée pour une telle tâche. Elle a été contactée par Paris 2024 il y a un an avec la mission de produire 10 000 cartouches chargées en propane avant le départ de la flamme olympique le 16 avril prochain.

Les 1 000 premières cartouches de gaz siglées Paris 2024 ont été reçues par l'entreprise axonaise MJ Conditionnement. Ces cylindres, une fois remplis en propane, permettront d'alimenter la flamme olympique pendant tout son parcours. 

Situés à Hartennes-et-Taux, ils ont été contactés par Paris 2024 il y a environ un an. La PME de 11 salariés a d'abord mené des tests pour adapter au mieux une table de travail et pouvoir les produire dans les meilleures conditions possibles. 

"Une grande fierté"

D'un point de vue financier, la commande de Paris 2024 reste toutefois anecdotique pour cette PME de 4 millions d'euros de chiffre d'affaires. "C'est une grande chance, et pour nous, ça va faire un peu de notoriété, donc c'est un bon plan de communication, et à la fois, c'est quand même une super épreuve, donc on est tout à fait heureux qu'on puisse être parmi ceux qui font des choses pour Paris 2024", souligne Olivier Jacob, président de MJ Conditionnement. 

Le hasard du calendrier fait aussi que cette commande tombe pour les 20 ans de l'entreprise. La demande était d'ailleurs soudaine, "et on était vraiment très chanceux de pouvoir faire ça et nous sommes très heureux". C'est "une grande fierté" pour l'équipe "de pouvoir faire cette cartouche de gaz".

Une des dernières entreprises en France qualifiées

En plus de la fierté que représente la production de ces torches, Steve Erca, directeur de l'usine MJ Conditionnement, note qu'il s'agit d'une "des dernières entreprises en France à pouvoir faire ce type de prestations"

Si la production n'a pas encore débuté, un poste dédié a été mis en place dans l'atelier. "C'est une opération entièrement manuelle, on a réfléchi à un poste de travail, donc on va avoir un système avec un injecteur, une pompe de transfert et ça va nous permettre d'injecter la bonne quantité de gaz dans chacune des cartouches", détaille le directeur. 

L'usine est habituée à faire du remplissage de cartouches de gaz. Mais ici, "on est sur une cartouche d'un format très spécifique et donc on a dû s'adapter, c'est pour ça qu'on a dû concevoir un poste entièrement dédié à cette cartouche"

MJ Conditionnement semble prête à relever le défi. L'entreprise doit fournir 10 000 cartouches chargées en propane avant le départ de la flamme olympique à Olympie, en Grèce, le 16 avril prochain.

Avec Anthony Halpern / FTV

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité