• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

C'est un village du sud de l'Aisne. Avec un bois. Un petit bois d'à peine de deux hectares qui occupe pourtant une grande place dans l'histoire de l'Europe et des Etats-Unis : le 1er juin 1918, les premiers soldats américains montaient à l'offensive contre l'ennemi allemand. Belleau Wood, c'est une bataille fondatrice de l'armée et du passé du Nouveau Monde. C'est aussi un tournant dans la Première guerre mondiale. 

Le contexte

Depuis le début des hostilités en Europe, les Etats-Unis ont à coeur de rester neutres : il s'agit de maintenir l'unité nationale dans un pays où un habitant sur 4 est né à l'étranger. Mais les Allemands ne cessent de provoquer l'aigle US, en coulant notamment ses navires de commerce. Le 6 avril 1917, le Président Wilson déclare la guerre au Kayser aux côtés des Alliés.



En 1918, les armées françaises et britanniques sont exsangues et à bout de souffle. La stratégie des Allemands consistant à harceler l'ennemi dans le nord et l'est de la France s'est révélée payante. Les troupes germaniques espèrent porter rapidement le coup fatal. Le 27 mai, 3 divisions percent la ligne du Chemin des Dames entre Soissons et Reims. En trois jours, elles atteignent la Marne : les Allemands sont à 55 kilomètres au sud de Château-Thierry dans l'Aisne et menacent Paris.

Tout sur la Première Guerre mondiale sur le site Histoires 14/18

La situation est si désastreuse que les Alliés demandent l’intervention de toutes les divisions américaines disponibles pour venir aider les Français. Le 31 mai, les 26.600 hommes de la 2ème division américaine empêchent les Allemands d'aller plus loin que Château-Thierry. Ces derniers décident de contourner la ville. Ils prennent plusieurs villages au nord-ouest dont celui de Belleau et son petit bois, situé au sud-ouest de la commune.

Le bois de Belleau photographié en 1923 / © Gallica BNF
Le bois de Belleau photographié en 1923 / © Gallica BNF

© FTV
© FTV

 

La bataille de Bois Belleau

Dans la nuit du 5 juin, une brigade de Marines placée sous le commandement du Général James Harbord et le 23ème régiment de la 2ème division d'infanterie reprennent le bois de Belleau.

Deux jours plus tard, les soldats américains enfoncent les lignes ennemies, font 500 prisonniers et récupèrent plus de 30 mitrailleuses et leurs réserves de munition.

© BDIC Fonds Valois
© BDIC Fonds Valois


Plusieurs centaines des leurs sont déjà morts. Et le nombre de tués va augmenter sous le feu des violentes contre-attaques des Allemands qui n'ont pas l'intention de laisser cette position aux Alliés. Il faudra 3 semaines aux Américains pour reprendre entièrement le bois Belleau : le 24 juin, les derniers soldats ennemis se rendent. Au total, il y aura plus de 1.600 prisonniers, des milliers de blessés et un nombre inconnu de morts.
 

Des images d'époque de la bataille de bois Belleau de 1918



Dans les rangs des Etats-Unis, on compte plus de 1.800 blessés et près de 8.000 morts. Dans l'histoire militaire du pays, la bataille de Bois Belleau restera jusqu'à la Seconde guerre mondiale celle qui aura fait le plus de morts parmi les soldats US, exception faite des combats durant la Guerre de Sécession. La tenacité des soldats engagés dans ce combat leur a fait gagner un surnom : the Devil's dogs, les chiens du Diable.

Bois Belleau marque également un tournant dans le conflit, marquant le début de la contre-offensive alliée de 1918 qui allait mener à la victoire.

 

La bataille de bois Belleau filmée en 1918

 

Le Memorial Day au Bois Belleau


Chaque année, les Américains rendent hommage à leurs soldats morts dans tous les conflits dans lesquels l'armée US a été engagée. C'est le Memorial Day qui a lieu le dernier lundi du mois de mai. A cette occasion, un week-end de 3 jours leur permet d'aller fleurir les tombes des combattants décédés.

Le drapeau américain est alors mis en berne sur tous les bâtiments et le Président des Etats-Unis se rend au cimetière militare national d'Arlington, dans la banlieue de Washington, pour y déposer une gerbe. Des défilés sont organisés dans tout le pays.

A Bois Belleau, c'est le dernier dimanche de mai qu'est organisé le Memorial Day sur le site du cimetière américain. Il est situé au pied de la colline où sont tombés les Devil's dogs. 

Le cimetière américain de Bois Belleau, lieu de pèlerinage des Marines



Chaque année, une délégation de Marines traverse l'Atlantique pour se recueillir sur les tombes de leurs frères d'armes. La tradition veut même que chacun boive de l'eau de la fontaine du Bouledogue parce "Tout Marine qui s'y abreuve gagne un grade et 10 ans de plus".

Film promotionnel de l'US Marine Corp


Cette année, c'est le centenaire de la bataille. La cérémonie prendra donc une tournure particulière. 



 

21 juin 1918 : les Marines américains au Bois Belleau