Un Rémois, étudiant à Laon, met aux enchères des maillots dédicacés pour la lutte contre le cancer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mary Sohier

Mickael Rassemont, un étudiant axonais, a décidé de mettre aux enchères des maillots de sport dédicacés. L'argent récolté sera reversé à la Ligue contre le cancer.

Il a dû mal à réaliser. En moins d'une semaine, Mickael Rassemont, 19 ans, a déjà récolté plus de 800 euros : "C'est incroyable". Depuis le 10 janvier 2022, ce jeune homme, qui fait ses études à Laon et vit à Reims, vend aux enchères des maillots de sport. "Dans le cadre de mes études, j'avais un projet à réaliser. Je suis un fan de sport et je voulais rendre hommage à ma grand-mère décédée d'un cancer du foie en 2007. J'ai donc eu l'idée d'une vente aux enchères et de reverser les bénéfices à une association", raconte le jeune homme.

Plus de 300 mails envoyés à des clubs professionnels

En janvier 2021, Mickael Rassemont envoie plus de 300 mails à des clubs professionnels : "J'ai contacté des clubs de football, de rugby, de hockey, de natation... Je leur ai expliqué ma démarche et j’ai reçu des réponses deux ou trois semaines après." Les footballeurs de l’USL Dunkerque sont les premiers à envoyer un maillot d’entraînement dédicacé. 

En l'espace d'un an, Mickael a pu récolter 23 maillots et ballons. "C'est super. Plein de clubs ont joué le jeu", se réjouit-il. Au fur et à mesure, le jeune homme, étudiant en bac pro vente, développe aussi sa communication : "J'ai créé une page Facebook, des comptes Twitter, Instagram et même TikTok. Le but, c'est de toucher le plus de personnes."

Plus de 20 enchères pour un maillot

La vente aux enchères a été lancée le 10 janvier 2022 sur la plateforme Ebay et doit se terminer le 20 janvier 2022. "À la base, l'objectif était de récolter 1 000 euros pour la Ligue contre le cancer. Je pense qu'on va les dépasser. On est déjà à plus de 800 euros", raconte-t-il. Un article en particulier fait grimper les enchères : le maillot de rugby de la Section Paloise. À quatre jours de la fin de la vente, 23 personnes ont enchéri et le prix atteint, pour le moment, 141 euros.

Cet élan de générosité fait beaucoup réagir l'entourage de Mickael : "Ma mère est fière. Mon père regarde tous les matins pour voir si les enchères ont évolué. Mes profs, qui étaient dubitatifs quand je me suis lancé, sont contents. J'ai toujours été à fond dans le projet, j'y croyais." De quoi susciter chez le jeune homme de nouvelles vocations : "Je suis en train de réfléchir à créer une association pour la lutte contre le cancer, quelque chose qui allierait la maladie et le sport. J’ai développé une passion pour l'événementiel, ça me donne des idées."

En attendant, Mickael compte ouvrir une cagnotte pour ceux qui souhaitent faire des dons à la Ligue contre le cancer. La somme récoltée à l'issue de la vente aux enchères sera, elle, reversée dans les prochaines semaines à l'association.