Des milliers de poissons retrouvés morts dans la rivière du Surmelin dans l'Aisne

Samedi 20 octobre, une mortalité de la faune aquatique a été constatée dans la rivière du Surmelin entre Orbais-l'Abbaye, dans le département de la Marne et Crézancy, dans l'Aisne. L'origine de la pollution serait probablement chimique. Des analyses sont en cours.
© Rémy Vivenot / France 3 Hauts-de-France
Image de désolation dans la rivière du Surmelin dans l'Aisne. Sur près de 20 km linéaires, entre Orbais-l'Abbaye (51) et Crézancy (02) les poissons morts se comptent par milliers. L'alerte a été donnée samedi 20 octobre par le vice-président de la fédération de pêche locale de Condé en Brie, Dominique Toussirot. 
 
Selon les premières constatations, les poissons étant morts sur place, une pollution chimique serait probablement à l'origine de cette importante mortalité.
Maël Dhainaut, technicien à l'AAPPMA de l'Aisne s'est rendu sur le terrain pour faire des prélèvements de poissons fraîchement morts. Les analyses sont en cours.

De son côté, la fédération de pêche de la Marne est remontée jusqu'à la source. Celle-ci aurait été identifiée au niveau de la Ville-sous-Orbais, dans la Marne. Elle alimente un petit affluent sur la rive gauche du Surmelin. 
La piste d'une pollution chimique a été avancée. Elle pourrait provenir d'une ancienne décharge d'où sort la source, près de la commune, décharge qui n'est plus utilisée depuis de nombreuses années.

Toutes les communes alentour ont été alertées.

La pollution est-elle encore en cours ? De quel type de pollution s'agit-il ? Réponses attendues probablement la semaine prochaine avec les résultats d'analyses.
 
Des milliers de poissons morts dans la rivière du Surmelin dans l'Aisne

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société pêche économie pêche loisir sorties et loisirs